Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Lollapalooza Paris 2018 : Dua Lipa envoûte, Nekfeu humilié par The Killers

Lollapalooza Paris 2018 : Dua Lipa envoûte, Nekfeu humilié par The Killers
Par Christopher R.
Dua Lipa sur la scène du Lollapalooza Paris le 22 juillet 2018 à l'hippodrome de Longchamp.
29 photos
Lancer le diaporama
Dua Lipa sur la scène du Lollapalooza Paris le 22 juillet 2018 à l'hippodrome de Longchamp.
Après une première journée marquée par le show endiablé de Travis Scott, sous les yeux de sa chérie Kylie Jenner, et les concerts de Depeche Mode, Bastille ou encore Kasabian, le Lollapalooza Paris s'est offert un dimanche de gala sur le papier, avec comme bouquet final, Gorillaz.

Lollapalooza Paris, journée 2. Dimanche 22 juillet 2018, tout a commencé avec la voix rauque et incroyable du jeune Anglais Tom Walker, avant de se poursuivre avec sa compatriote Jess Glynne. Sur la troisième scène du festival dressé sur l'hippodrome de Longchamp, les programmateurs ont joué la carte nostalgie avec les BB Brunes. L'occasion de constater que le groupe d'Adrien Gallo n'a pas pris une ride.

Puis l'ambiance est montée crescendo, notamment grâce à French Montana (l'ex de Khloé Kardashian) et la très attendue Dua Lipa, dont le charme et des tubes en rafale n'ont pas laissé insensible le public parisien, venu en nombre pour applaudir celle qui cartonner sur les ondes avec One Kiss aux côtés de Calvin Harris.

L'autre grand moment de la journée aura été le clash entre Nekfeu et The Killers. Après le récital de Noel Gallagher, l'electro-pop sexy de Years & Years et la voix tonitruante de Rag'N'Bone Man, nous avions rendez-vous avec le rappeur français. Venu avec ses potes de l'Entourage, Doums (le chéri d'Adèle Exarchopoulos et le père de son enfant) en tête de liste, Nekfeu a revisité sa carrière, sans susciter la totale adhésion du public. Contraint à entrer sur scène en retard, The Killers – qui prenait le relais sur la scène d'à côté, à 100 m à peine – n'a pas attendu la fin de Nekfeu, démarrant son concert par un salvateur Mr Brightside couvrant les beats et le rap du jeune Français, devant une foule en délire. Humilié sur le moment, Nekfeu a été taclé après coup...

À la nuit tombée, les festivaliers ont pu danser sur les sons électro-folkloriques de Parov Stelar, ou bien aller admirer le récital orchestré par Damon Albarn et son super groupe Gorillaz, conclu par un We Got The Power en tandem avec Noel Gallagher.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image