Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Loukas (Incroyable talent 2018), chanteur transgenre: "J'ai eu des idées noires"

Loukas (Incroyable talent 2018), chanteur transgenre: "J'ai eu des idées noires"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Le talentueux chanteur transgenre qui s'est présenté face au jury de "La France a un incroyable talent 2018" a raconté les détails de sa prise de conscience et ceux de sa transformation. Un beau témoignage.

Mardi 20 novembre, dans La France a un incroyable talent sur M6, les jurés Hélène Ségara, Éric Antoine, Marianne James et Sugar Sammy ont été très émus par Loukas. Ce jeune Canadien de 15 ans a expliqué être "né dans un corps de fille avec l'esprit d'un garçon". Transgenre et en pleine transformation, il a chanté un morceau qui lui tenait particulièrement à coeur, True Colors de Cindy Lauper. Début novembre, Radio Canada a fait son portrait. Il y évoquait son mal-être et sa transformation.

C'est vers l'âge de 11 ans, au moment où le corps se transforme, que Loukas a commencé à ressentir un malaise. "Quand la puberté a commencé, j'étais mal dans mon corps, mais mal. À ce moment-là, je me suis dit qu'il y avait quelque chose qui clochait. Je ne devrais pas être mal dans ma peau et paniquer", a-t-il déclaré. L'adolescent a eu "des idées noires" et après avoir tenté de mettre en avant sa féminité, il a décidé de voir la vérité en face : il est un garçon.

À 14 ans, il décide donc de faire l'annonce à ses parents, en chanson. "Au début, j'étais sûr que c'était juste une petite crise identitaire. C'est après que tu comprends toute l'ampleur, que c'est beaucoup plus enraciné", a confié son père Alain. Soutenu par ses parents, Loukas entame sa transformation. Il se coupe les cheveux. Puis il y a eu les visites chez un psychiatre et un endocrinologue. Le diagnostic était clair : c'est une dysphorie de genre. Loukas dont le prénom à l'état civil est Justine, établit une liste de prénoms masculins et demande à ses parents de faire leur choix. "Ce sont eux qui m'ont donné mon nom de naissance, Justine, et je trouve que ça leur revenait de choisir mon nouveau prénom de garçon, parce qu'en même temps, c'est comme si je renaissais, en garçon", a-t-il expliqué.

Bloqueur de puberté et injections de testostérone ont ensuite suivi. Des avancées que le jeune homme attendait depuis longtemps : "C'est comme si je laissais aller Justine pour accueillir Loukas et être complètement moi-même." Manquent encore les démarches pour changer son nom légalement. Elles sont en cours.

"Je suis une personne transgenre. Je suis né dans un corps de fille avec l'esprit d'un garçon mais je n'ai pas encore fait un changement de sexe. Juste un changement de vêtements. (...) Quand j'ai fait mon coming out, il n'y a personne qui m'a dit 'on va passer au travers, tu n'as pas à t'en faire, tu as le droit d'être heureux'. Alors je veux donner aux autres ce que je n'ai pas eu et dire aux autres personnes qui sont transgenres de ne pas lâcher car le meilleur est à venir et que vous n'avez pas besoin de faire semblant d'être quelqu'un d'autre", a-t-il déclaré au public français dans La France a incroyable talent. Et nul doute que celui-ci l'a déjà adopté !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image