Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lucie Bernardoni souffrante à cause d'AstraZeneca : elle donne des nouvelles et assume ses propos

Lucie Bernardoni souffrante à cause d'AstraZeneca : elle donne des nouvelles et assume ses propos
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
11 photos
La vaccination n'a pas été une partie de plaisir pour Lucie Bernardoni. L'ancienne finaliste de la "Star Academy" avait même poussé un coup de gueule contre le gouvernement après avoir développé des effets secondaires. Désormais en meilleure forme, elle est revenue sur ses propos.

Alors que la campagne de vaccination se poursuit doucement mais sûrement en France, Lucie Bernardoni a de son côté d'ores et déjà reçu sa première dose le 22 mars dernier. La chanteuse et ex-finaliste de la Star Academy (2004) n'a que 34 ans mais elle fait partie des personnes considérées à risques face au coronavirus. Lucie Bernardoni a en effet une maladie génétique appelée le syndrome d'Ehlers-Danlos. Problème, la jolie brune a reçu le vaccin AstraZeneca, suspendu un temps dans plusieurs pays.

Victime d'effets secondaires, Lucie Bernardoni avait interpellé le gouvernement, les accusant de la prendre elle et d'autres Français pour des "cobayes". "Je suis maintenant, comme bon nombre de personnes de moins de 55 ans, vaccinée avec #AstraZeneca, en train de souffrir depuis vingt-quatre heures de nombreux effets secondaires : Fièvre, clouée au lit, impossible de marcher", précisait-elle.

Enfin remise sur pied après des jours compliqués, Lucie Bernardoni s'est à nouveau saisie de ses réseaux sociaux pour nuancer ses derniers propos lundi 29 mars 2021. "On commence à retrouver de l'énergie. Merci les amis pour vos messages", a-t-elle d'abord rassuré. Et de poursuivre : "Pour ceux qui n'ont pas compris ou qui ont déformé mes propos, qu'est-que vous voulez que je vous dise : j'assume toujours tout ce que je dis ou ce que j'écris. Cela ne fait pas de moi une anti-vaccins, car, par définition : je ne le suis pas, puisque je l'ai fait comme des millions de gens. J'ai simplement tenu à rectifier une information erronée. J'ai réagi en simple citoyenne que je suis."

À noter que les dernières études démontrent que le vaccin AstraZeneca apparaît efficace à 79 % pour prévenir le Covid-19 symptomatique dans la population générale et à 100 % pour empêcher les formes sévères de la maladie et l'hospitalisation.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image