Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maéva (Secret Story 10) en plein Vampire Lift : Les images de son intervention

9 photos
Lancer le diaporama
Elle a eu mal...

"Les injections sont un passage obligé. Dans le milieu de la télé-réalité, il est difficile de trouver du travail sans en passer par là", déclare la voix-off du magazine 66 Minutes (M6) qui a diffusé dimanche 15 mai un reportage sur les nouvelles tendances esthétiques.

Dans le documentaire, Maéva, candidate de Secret Story 10, a accepté d'être filmée pendant une intervention peu ragoûtante. L'ex de Marvin qui s'est fait refaire les seins à 19 ans, pour passer d'un 85A au 90B, s'est laissé tenter par le Vampire Lift qui, grâce à un prélèvement de sang réinjecté après traitement dans le visage, permet d'avoir une peau régénérée et rajeunie, sans Botox. Un procédé devenu célèbre grâce à Kim Kardashian et qui est très fidèle à l'adage "il faut souffrir pour être belle".

Les téléspectateurs ont en effet pu voir le visage de Maéva subir l'épreuve de la roulette. Le principe : après application d'une crème anesthésiante, la peau est perforée par un millier d'aiguilles, pendant dix minutes. Le but est de permettre à l'épiderme de mieux "recevoir" les 15 ml de sang qui sont passés préalablement dans une centrifugeuse afin de séparer les plaquettes des globules rouges – les plaquettes étant le "booster" qui va nourrir cent fois plus la peau. Le coup d'éclat coûte plus de 2 500 euros. Un mauvais moment à passer comme l'a dévoilé Maéva qui s'est plainte devant la caméra : "Putain j'ai mal !"

Dans ce reportage, on a également appris que Maéva touchait 3 000 euros par mois en faisant la promotion de marques sur ses réseaux sociaux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel