Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marie Dorin très enceinte : La médaillée olympique continue l'entraînement !

16 photos
Lancer le diaporama
Marie Dorin, enceinte et à l'entraînement en juillet 2014

On peut-être enceinte jusqu'au cou et s'entraîner intensément... C'est le cas de Marie Dorin, double médaillée aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010 et enceinte de huit mois.

Généralement, à quelques semaines du terme, les femmes enceintes se reposent et s'efforcent d'éviter l'exercice physique inutile. Mais pas Marie Dorin. Biathlète médaillée de bronze et d'argent à Vancouver en 2012 lors des Jeux olympiques d'hiver, la Lyonnaise de naissance passe la plupart de son temps libre à skier. L'Équipe révèle ainsi que la future maman de 28 ans était au début du mois de septembre en compagnie des membres de l'équipe de France pour un stage à Corrençon, à quelques encablures de Villard-de-Lans (Isère) où elle a élu domicile. "Toute seule, ce n'est pas toujours facile de se motiver pour aller s'entraîner", confie-t-elle au quotidien sportif. Car oui, alors que le terme est prévu pour le 29 septembre prochain, la biathlète n'a pas remisé les skis et la carabine...

Une préparation physique mûrement réfléchie par celle qui a pris des conseils auprès des meilleurs biathlètes au monde : "J'en avais discuté avec Liv Grete Poirée [triple médaillé olympique et épouse norvégienne de Raphaël Poirée, NDLR]. C'est elle qui m'a dit qu'on pouvait continuer à s'entraîner sans risque en étant enceinte." Cependant, pas question de faire la même chose qu'avant. Des limites ont été posées et Marie Dorin se contente de faire du ski roues, sans descentes et sur des routes peu empruntées. Pour ce qui est du tir, seule la station debout lui est autorisée. "Au total, ça a été une grossesse très cool avec un peu de sport", note-t-elle avec malice.

De quoi être prête à reprendre la compétition rapidement... Un mois après l'accouchement, elle pourrait ainsi être de retour à l'entraînement, puis enchaîner avec la compétition en février prochain ! Pour ce qui est de la logistique, tout est déjà prévu. Sa mère, sa belle-mère et son mari Loïs Habert, par ailleurs entraîneur des Espoirs, s'occuperont du bébé ou l'accompagneront sur les terrains de ses futurs exploits. Et la jeune femme de prendre pour exemple les plus grandes stars de son sport qui "ont toutes effectué de très beaux retours".

Si elle décide de revenir un jour... : "Peut-être que l'instinct maternel va se développer à un point où je n'aurais pas envie de quitter la maison." En attendant, la future maman a mis au point plusieurs techniques bien à elle pour accélérer la naissance de son bébé, comme elle l'explique sur son site Internet : "Je monte à cheval, au trot, je fais de la corde à sauter, je fais le grand écart facial, je mets du chocolat dans ma culotte pour l'attirer dehors (si c'est une fille et qu'elle a hérité de mes défauts, elle y sera sensible, j'en suis sûre...) , si le chocolat ne marche pas, j'en déduis que c'est un garçon et alors je mettrais du saucisson et du fromage pour plus de succès. Chacun sa méthode."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image