Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mark Hollis, leader du groupe Talk Talk, est mort à 64 ans

Le monde de la pop est en deuil. Mark Hollis, fondateur du groupe Talk Talk, est mort le 25 février 2019. La triste nouvelle a été annoncée par plusieurs de ses proches sur les réseaux sociaux.

Célèbre dans les années 80 et 90 avec le groupe Talk talk, Mark Hollis est mort le 25 février 2019 à l'âge de 64 ans. "Je suis très choqué et attristé d'entendre que Mark Hollis est décédé", a indiqué l'ancien bassiste du groupe, Paul Webb, sur Facebook. "Musicalement, c'était un génie, et c'était un honneur et un privilège d'avoir joué avec lui dans le groupe", a-t-il ajouté.

Anthony Costello, cousin par alliance de Mark Hollis, s'est également exprimé sur Twitter. "Repose en paix, Mark Hollis. Mari et père merveilleux. Homme fascinant, fidèle à ses principes. Il avait pris sa retraite de la musique il y a vingt ans, mais restait une icône musicale indéfinissable", a-t-il publié, des mots accompagnés d'une prestation live de Talk talk réalisée en 1986 à Montreux.

Joints par l'AFP, les agents de Mark Hollis ne sont pas encore exprimés. La cause et le lieu de son décès n'ont pas encore été précisés.

Lancé à Londres en 1981, le groupe Talk Talk s'était fait connaître au Royaume-Uni et en Europe avec ses tubes au son pop synthétisé comme It's My Life et Such a Shame. Mais le groupe avait ensuite changé d'orientation avec son album The Colour of Spring, sorti en 1986, caractérisé par une approche bien plus expérimentale qui devait marquer le début du "post-rock".

S'il a eu beaucoup d'influence, notamment sur Radiohead ou le groupe islandais Sigur Ros, la technique d'improvisation de Talk Talk rendait l'organisation de concerts difficile, et le groupe s'est séparé en 1991 après des tensions avec sa maison de disques.

Aux États-Unis, il a connu un léger regain de popularité en 2003, notamment lorsque le groupe californien No Doubt et sa chanteuse Gwen Stefani ont repris It's My Life.

Mark Hollis, né le 4 janvier 1955 à Tottenham, avait quant à lui disparu de la scène publique depuis 1998 et la sortie de son album solo, très intimiste, intitulé simplement Mark Hollis.

Clip "Such a shame" de Talk talk.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image