Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss France 2019 , les Miss Topless : "On s'est retrouvées sur un site porno"

12 photos
Lancer le diaporama
Manon Jean-Mistral et Carla Bonesso était les invitées de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste", jeudi 24 janvier 2019. Toujours blessées et en colère, les deux reines de beauté ont évoqué leur calvaire depuis la diffusion des images sur lesquelles elles apparaissent topless.

Difficile pour Manon Jean-Mistral (Miss Corse) et Carla Bonesso (Miss Aquitaine) d'oublier ce qu'il s'est produit lors de l'élection Miss France 2019, le 15 décembre 2018. Afin d'innover et d'être au plus près des candidates, la production a pris la décision d'intégrer une caméra en coulisses. Malheureusement, une séquence qui n'aurait jamais dû l'être a été diffusée : les deux reines de beauté ont été malencontreusement filmées seins nus.

Invitées dans Touche pas à mon poste, jeudi 25 janvier 2019, Miss Corse et Miss Aquitaine se sont exprimées pour la première fois à la télévision. "Ça atteint notre famille, nous et notre futur. On s'est retrouvées sur un site porno", a confié Manon Jean-Mistral. Elle a ensuite regretté que cette affaire ressorte immédiatement lorsque l'on tape leurs noms sur un moteur de recherche. "On nous assimile à cette vidéo. Ça a détruit notre image et ça nous a détruites nous à l'intérieur, a ajouté Carla Bonesso qui soupçonne la production d'avoir volontairement diffusé ces images. Une caméra n'a rien à faire dans les coulisses." La belle brune a pris la décision de quitter son travail à cause de cette histoire.

Toutes deux espèrent désormais des excuses directes et se sont défendues de vouloir faire parler d'elle à tout pric. "On ne veut pas faire le buzz. On veut juste montrer qu'on n'est pas des objets. Ce n'est pas 'sois belle et tais-toi', Miss France. On est des femmes, et on veut se défendre contre ça, on veut montrer qu'on a été blessées et notre famille aussi", a déclaré Carla Bonesso.

Pour rappel, invitée du journal de 13h de TF1 avec Vaimalama le 16 décembre 2018 au lendemain de la cérémonie, Sylvie Tellier, patronne des Miss France, avait présenté ses excuses : "Un gros couac en coulisses et d'ailleurs je voudrais m'excuser auprès de la production, auprès des candidates dont l'intimité a été dévoilée. Ça n'aurait pas dû se passer. C'est une grosse erreur de notre part, ça a un peu gâché ce show qui a été suivi par plus de 8 millions de personnes."

Du côté des audiences, l'émission TPMP diffusée hier soir a été suivie par 1,59 million (soit 6,5% de part de marché).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel