Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Miss France : Recalée et jugée trop grosse, une candidate balance

12 photos
Lancer le diaporama
Le monde des Miss... Un univers impitoyable ? Invitée sur le plateau de TPMP, Amandine Billoux confie avoir été écartée du concours à cause de son poids. Elle raconte les méthodes peu scrupuleuses du comité Miss France dirigé par Sylvie Tellier.

Invitée sur le plateau de TPMP sur C8, Amandine Billoux se confie sur son expérience au sein du comité Miss France. Première dauphine Miss Volcans d'Auvergne 2019, la jeune femme de 24 ans pense avoir été évincée de l'élection de Miss Auvergne. La raison ? Son poids. Les formes de la jeune femme ne correspondaient apparemment pas aux critères de beauté du comité Miss France.

Amandine raconte les circonstances du concours : "On s'est retrouvées sur une journée de sélections. On était quatorze sur une journée de sélection. Un nombre tout à fait correct sur une élection de Miss Auvergne". Après avoir participé à la journée de préparation et à la sélection organisée le 28 septembre dernier à Montluçon la jeune femme apprend qu'elle n'est finalement pas retenue. Quelques jours plus tard, un coup de téléphone lui révélera la raison de son éviction. Elle explique : "On m'a clairement dit : "Tu as une très jolie tête, mais le corps ne passe pas".

Repérée sur les réseaux sociaux, la jeune femme avait pourtant été encouragée à concourir à l'élection Miss France. Elle déclare :"Je pense ne pas être la seule dans ce cas-là. On est venu me chercher au mois de mars, on m'a envoyé un message sur Facebook pour me dire : "Amandine, tu as tout à fait ta place, viens". J'ai été super bien accueillie par le comité organisateur de l'élection en Auvergne. J'ai été la première dauphine donc je pense que les gens ont aimé le changement. J'ai cassé les codes."

Interrogé sur le sujet, Jean-Jacques Sabourin (délégué Centre-Val de Loire et d'Auvergne pour Miss France) n'a pas pu donner plus de détails sur l'affaire : "On ne peut pas donner le motif de son éviction. Il y a sept membres du jury. On a estimé qu'Amandine n'avait pas sa place. Je ne peux pas en dire plus."

Par ailleurs, Amandine Billoux s'est confiée au journal La Montagne. Choquée, la jeune femme ne tolère pas les méthodes de sélection du concours de beauté. "Entre l'élection à Brioude, où j'ai été élue première dauphine de Miss Volcans d'Auvergne, et aujourd'hui, j'ai perdu 8 kilos. Si j'étais vraiment trop grosse, il fallait me le dire à ce moment-là. (...) Oui, j'ai des formes et je les revendique. En France, les femmes ne font pas toutes du 36-38. C'est moi qui suis dans la norme, avec ma taille 42." a-t'elle déclaré.

De son côté, Sylvie Tellier n'a pour l'instant pas réagi aux déclarations d'Amandine Billoux. La présidente du comité Miss France se trouve actuellement à Troyes pour l'élection de Miss Champagne-Ardenne. Le 9 octobre 2019, elle a par ailleurs déclaré sur le plateau de l'émission Je t'aime etc réfléchir à l'intégration de candidates transgenres au sein de l'élection.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel