Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Al Jarreau, légende du jazz

Le jazzman américain est décédé, quelques jours après avoir annoncé sa retraite.

Le monde du jazz est en deuil. Al Jarreau, légendaire chanteur américain récompensé sept fois par les Grammy Awards et à qui on doit des tubes tels que Boogie Down ou Moonlighting, est décédé dimanche à l'âge de 76 ans, a annoncé son manager. Le chanteur est mort dans un hôpital de Los Angeles quelques jours après avoir annoncé sa retraite pour cause d'épuisement et à quelques heures de la cérémonie des Grammy.

"Sa deuxième priorité dans la vie était la musique, a déclaré son manager Joe Gordon dans un communiqué publié sur le site du chanteur. Il n'avait pas de troisième priorité. Sa première priorité, bien au-delà des autres, était de guérir et de consoler ceux qui souffrent."

Né le 12 mars 1940 à Milwaukee, Alwyn Lopez Jarreau était le fils d'un pasteur et d'une pianiste d'église. Très jeune, il chante dans les bars de sa ville natale où sa voix ne passe pas inaperçue. Après avoir fait des études de psychologie, il commence à se faire un nom à Los Angeles, New York et à la télévision, en tant que chanteur. Au début des années 70, il se met à écrire ses propres chansons comme Lock all the Gates et Sweet Potato Pie, qui ne quitteront plus son répertoire. Chanteur noir au répertoire éclectique, du jazz à la pop en passant par la soul et le funk, Al Jarreau va de succès en succès avec, au summum de sa carrière, la signature avec le label Warner.

S'ensuit l'album Breaking Away en 1981 où, partant d'improvisations jazzy, il n'hésitait pas à lorgner dans la pop music. Amateur de scènes, Al Jarreau, élégant et portant souvent casquette ou béret noir, homme généreux et poli, était parfois dédaigné par les puristes du jazz qui le considéraient comme un "chanteur de variétés". "Ma principale contribution à la musique aura été d'introduire la rythmique dans le registre vocal", résumait l'artiste qui avait sorti un best-of en 2009, trois ans après avoir fait équipe avec George Benson pour un album en commun Givin'It Up avec comme invités Paul McCartney, Herbie Hancock ou Marcus Miller. L'année suivante, il était hospitalisé en France après avoir fait un malaise.

Père d'un enfant et homme discret à la ville, Al Jarreau s'était produit en novembre dernier à Paris au Blue Note Jazz Festival. En avril 2016, il faisait partie des artistes invités par Barack et Michelle Obama à donner un concert à la Maison Blanche.

"Un grand Monsieur de la musique et du swing nous a quittés", a commenté Nagui sur Twitter, tout comme André Manoukian qui rendait hommage à "un immense monsieur de la musique". Gilles Lellouche et Bernard Montiel avaient également fait part de leur peine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Bilal Hassani- Story Instagram- 9 septembre 2019.
Sandra Sisley filme Laeticia Hallyday au restaurant à Saint-Barthélemy le 17 juillet 2019.
Liza Monet en interview pour Purepeople. Le 21 novembre 2019.
Christina Milian sur Instagram.
Nikos interprète "Quand la musique est bonne" sur TF1 le 17 août 2019.
M. Pokora et Christina Milian en famille au festival de salsa d'Oxnard en Californie le 27 juillet 2019.
Aya Nakamura et Vincent Cassel sur le plateau de Clique, sur Canal +, le 21 octobre 2019.
Camila Cabello a volé au palais Kensington
Alizée et sa fille Annily dans "50' Inside" sur TF1, le samedi 29 juin 2019.
Nagui dans N'oubliez pas les paroles. Visite surprise de sa compagne.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel