Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Paul Louka, figure de la chanson belge et proche de Brel et Brassens

Mort de Paul Louka, figure de la chanson belge et proche de Brel et Brassens

La Belgique pleure aujourd'hui un de ses attachants saltimbanques, dont les parrains se nommèrent Brel et Brassens, en la personne du chanteur et artiste multi-facettes Paul Louka. De son vrai nom Vital-Paul Delporte, Paul Louka est mort dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 juillet à son domicile de Montignies-sur-Sambre, à l'âge de 74 ans, selon une annonce faite dans le cadre des Francofolies de Spa par Thierry Dachelet, directeur de la communication de la Sabam, l'équivalent blege de la Sacem en France, dont le défunt fut administrateur-délégué de 1996 à 2009.

Auteur, compositeur, interprète, parolier engagé, comédien, écrivain et encore peintre, Paul Louka avait été introduit sur la scène parisienne par son proche compatriote Jacques Brel, rencontré en 1959. Les cabarets parisiens (Chez Moineau, Ma cousine, la Colombe, le Cheval d'Or, l'Échelle de Jacob, la Tête de l'art, Les Trois Baudets) le verront interpréter des chansons telles que Cerise, Saragosse, Vas-y Paulot, rendez-vous ou encore Marcinelle, du nom de la commune où il vit le jour en 1936. Il en profite pour croiser les figures de la scène artistique du moment et lier quelques belles amitiés, notamment avec Georges Brassens, devenu un ami fidèle à partir de 1962, dont il assurera plus tard la première partie à Bobino.

Fondateur et anciennement président des Octaves de la Musique (les "Victoires" belges), Paul Louka prévoyait de publier un nouvel album et d'effectuer une tournée d'adieu. Johan Verminnen, administrateur délégué néerlandophone de la Sabam, avait eu le privilège d'écouter, plus tôt ce mois-ci, quelques-uns de ces nouveaux morceaux : "On a été manger ensemble et il m'a fait écouter ses nouvelles chansons. Des morceaux d'une qualité extraordianaire. J'espère qu'on les sortira après sa mort." Jean-Jacques Deleeuw, actuel président des Octaves de la Musique, confirme qu'un nouvel album était en chantier : "Il était un infatigable amoureux des musiques. Il n'avait pas dételé et travaillait sur un nouvel album, dont il devait m'envoyer une maquette cet été."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image