Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Piermario Morosini : L'ultime hommage au jeune joueur disparu à 25 ans

Samedi 14 avril, Piermario Morosini décédait en plein match de série B italienne, victime d'un accident cardiaque. Ce drame survenu en direct suscitait une vague d'émotions en Italie, tous les championnats du pays s'étant arrêtés en hommage au joueur de 25 ans au destin tragique.

La dépouille du milieu de terrain, décédé à Pescara, a dans un premier temps été rapatriée à Livourne sur la côte toscane, où des milliers de supporters et anonymes s'étaient donné rendez-vous pour un ultime hommage. Tous ses coéquipiers avaient revêtu un maillot floqué du numéro 25 et ont applaudi durant de longues minutes. "Tu es dans nos coeurs", "Tu es l'un des nôtres" ont alors entonné les tifosi, avant que le corbillard ne quitte le stade.

Piermario Morosini a ensuite pris la direction de Bergame, la ville qui l'a vu naître et qui l'a formé, où une ultime cérémonie devait être donnée. Sur place, plus de 5 000 personnes s'étaient pressées aux abords de la petite église de Monterosso pour rendre un hommage vibrant au joueur. Devant la foule rassemblée, un écran géant avait été installé pour permettre à tout le monde de suivre la cérémonie dirigée par le prêtre Don Luciano Manenti, qui n'a pas manqué d'évoquer les parents de Piermario Morosini, disparus alors qu'il n'avait pas 16 ans, et son frère handicapé qui s'était suicidé.

Les supporters de l'Atalanta Bergame avait déployé un drapeau aux couleurs du club sur les marches de l'église, avant de scander le nom du joueur à l'arrivée des joueurs de l'Atalanta et de l'Udinese à qui il appartenait. Parmi la foule venue lui rendre hommage, le sélectionneur italien Cesare Prandelli, son vis-à-vis de moins de 21 ans et ancien joueur de la Juventus, Ciro Ferrara, Roberto Donadoni, entraîneur de Parme, et le président de la Fédération italienne de football Giancarlo Abete figuraient parmi les personnalités présentes dans l'église, rapporte ainsi l'AFP.

Un dernier au revoir pour un Piermario Morosini parti bien trop jeune...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel