Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort de Prince : De nouveaux détails sur la cause de son overdose...

Mort de Prince : De nouveaux détails sur la cause de son overdose...
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
L'enquête semble toucher à sa fin.

Alors que l'autopsie du chanteur Prince, mort le 21 avril dernier à l'âge de 57 ans et retrouvé à son domicile de Paisley Park, avait indiqué que l'artiste avait succombé à une overdose d'opioïde (un dérivé synthétique et médicamenteux de l'opium), de nouveaux détails surgissent sur ce qu'il aurait ingurgité...

Selon une source proche de l'enquête, parmi les comprimés retrouvés à Paisley Park un certain nombre étaient des médicaments contrefaits contenant du Fentanyl. Il s'agit d'un opiacé synthétique cinquante fois plus puissant que l'héroïne et cent fois plus puissant que la morphine ! D'ailleurs, plusieurs pilules portaient l'inscription Watson 38, qui désigne des comprimés comprenant un mélange d'acétaminophène et d'hydrocodone. Les cachets en question ont notamment été découverts dans une loge à Paisley Park ainsi que dans des bouteilles de vitamine C et d'aspirine dans une valise et des sacs de la star.

Les autorités cherchent à savoir comment Prince s'était procuré ces cachets pour lesquels il n'avait pas de prescription d'un médecin de l'État de Minnesota. Il faut aussi déterminer si l'interprète de Purple Rain, qui avait déjà été victime d'une première overdose aux opiacés six jours seulement avant sa mort, était au courant des effets secondaires de ses médicaments en cas de prise trop importante.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image