Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Mort de Rachid Taha : Ses obsèques annoncées...

Mort de Rachid Taha : Ses obsèques annoncées...
Dans la nuit de mardi à mercredi, Rachid Taha est mort d'une crise cardiaque à son domicile. Il sera enterré vendredi en Algérie, à Alger. De nombreuses personnalités lui rendent hommage sur les réseaux sociaux.

Mercredi 12 septembre 2018, un communiqué transmis à l'AFP annonçait la mort de Rachida Taha. Le musicien algérien, âgé de seulement 59 ans, sera enterré vendredi à Alger.

C'est son label Believe, sur lequel il devait sortir un nouvel album, qui dévoile cette information, précisant que ses amis lui ont rendu hommage ce jeudi matin à Paris. Musicien prolifique, voix du raï et du chaâbi, influencé par le rock, le punk et les musiques électroniques, Rachid Taha était aimé et respecté bien au-delà de nos frontières. En France, il avait participé à la Marche pour l'égalité et contre le racisme en 1983. Il luttait en musique avec son groupe Carte de séjour contre le racisme, pas "celui de la rue", mais le "racisme global, le racisme médiatique et le racisme de certains hommes politiques". Il était une incarnation de la France black-blanc-beur.

Hommages en pagailles

De nombreuses personnalités du spectacle, du milieu associatif et militant, de la politique, comme Benoît Hamon et la ministre de la Culture Françoise Nyssen, ont rendu hier hommage à Rachid Taha, mort dans la nuit d'une crise cardiaque. Jamel Debbouze lui a dédié quelques mots sur Twitter : "Rachid Taha, l'éclaireur. Avec sa musique, son coeur et ses textes, il a toujours cherché à nous éclairer et à rassembler. 'Carte de séjour' ou 'Le Refoulé' resteront à jamais. Merci frère." Énora Malagré conserve un doux souvenir de l'homme : "J'ai eu la chance de connaître cet immense artiste ! Nous avons perdu aujourd'hui un homme rare et un poète. Je suis très très triste." Cédric Le Belge de Skyrock rappelle sa très populaire collaboration avec Faudel et Khaled : "En 1998... 1,2,3 Soleil... Khaled, Faudel et Rachid Taha étaient ensemble pour le plus grand événement Raï de France." Tahar Rahim, Jalil Lespert ou encore Sonia Rolland ont posté un hommage sur les réseaux sociaux. Enfin, ce jeudi 13 septembre, Libération offre sa couverture à Rachid Taha sous le titre : "Le rock écorché vif."

Mercredi, c'est par ces mots de ses proches que nous apprenions la mort de l'artiste : "Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve ont le regret et l'immense tristesse d'annoncer le décès de l'artiste Rachid Taha, survenu cette nuit suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas."

Rachid Taha en couverture de Libération, le 13 septembre 2018.
Rachid Taha en couverture de Libération, le 13 septembre 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image