Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Oscars 2017 et l'incroyable bourde : La décision ferme de l'Académie

Oscars 2017 et l'incroyable bourde : La décision ferme de l'Académie
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Ce n'est pas une surprise au regard des conséquences de l'erreur...

La 89e édition des Oscars restera à jamais dans les annales du cinéma pour l'erreur de l'annonce du prix du meilleur film à La La Land puis à Moonlight. Face à l'ampleur de la médiatisation de l'affaire, l'Académie des arts et sciences du cinéma américain a annoncé solennellement qu'elle ne travaillerait plus avec les deux membres du cabinet PricewaterhouseCoopers qui ont interverti deux enveloppes aux Oscars ce 26 février, provoquant l'annonce du mauvais lauréat du meilleur long métrage par les remettants, Warren Beatty et Faye Dunaway, alias Bonnie & Clyde.

Brian Cullinan et Martha Ruiz, les deux personnes en charge des enveloppes des lauréats et qui se trouvaient en coulisses seront donc désormais persona non grata lors des prochaines cérémonies, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Académie. Le cabinet d'audit lui-même ne fait pour l'instant pas l'objet de sanctions de la part de l'Académie, a ajouté cette porte-parole. Ils avaient malencontreusement distribué les mauvaises enveloppes rouges aux stars chargées de remettre les statuettes, celle de la meilleure actrice (Emma Stone pour La La Land) au lieu de celle du meilleur film (Moonlight). Warren Beatty, intrigué et hésitant en l'ouvrant, n'a rien dit et l'a montrée à son ancienne partenaire. Faye Dunaway, lisant "La La Land" sous le nom d'Emma Stone, a cru qu'il s'agissait du nom du film gagnant et l'a annoncé.

Il a fallu plus de deux minutes et demi pour que la méprise soit corrigée et que les producteurs de La La Land, qui avaient presque fini leurs discours de remerciements, annoncent l'erreur et invitent l'équipe de Moonlight, véritable gagnant de la statuette la plus prisée de l'année, à monter sur scène pour recevoir leur prix.

Emma Stone avait ensuite tenu à préciser qu'elle avait bien gardé toute la soirée l'enveloppe de la meilleure actrice après que Leonardo DiCaprio l'eut appelée sur scène. Elle souhaitait mettre fin à la "théorie du complot" selon laquelle l'acteur aurait laissé traîner le fameux carton qui aurait fini entre les mains de Warren Beatty. En réalité, par sécurité, le cabinet PricewaterhouseCoopers double les enveloppes pour chaque prix, c'est cette mesure de prudence qui a entraîné la méprise...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image