Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Pascal Praud : Rares confidences sur les troubles de sa fille Faustine

Pascal Praud : Rares confidences sur les troubles de sa fille Faustine
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
11 photos
Le 17 janvier 2022, Pascal Praud était comme à son habitude aux commandes de son émission "L'heure des pros". Et le présentateur s'est confié comme rarement sur les troubles dont souffre sa fille.

Pascal Praud était de retour aux commandes d'un inédit de son émission L'heure des pros sur CNews, ce lundi 17 janvier 2022. Sans surprise, le présentateur de 57 ans et son équipe sont revenus sur les propos d'Eric Zemmour, candidat à la présidentielle, concernant les élèves handicapés. L'occasion pour le père de famille de faire des confidences sur l'une de ses quatre filles.

Eric Zemmour doit faire face à une nouvelle polémique depuis le 14 janvier dernier. L'ancien chroniqueur de l'émission Face à l'info (de 2019 à 2021 sur CNews) a déclaré lors d'un déplacement dans le Nord de la France, concernant les élèves handicapés, "qu'il faut effectivement des établissements spécialisés, sauf pour les gens légèrement handicapés". "Pour le reste, oui, je pense que l'obsession de l'inclusion est une mauvaise manière faite aux autres enfants et à ces enfants-là, qui sont, les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants. Donc je pense qu'il faut des enseignants spécialisés qui s'en occupent", avait-il ensuite estimé. Des propos qui sont loin d'avoir fait l'unanimité.

Pascal Praud n'a pas manqué de débattre de ce sujet sur le plateau de son émission. Et pour justifier son opinion, il a raconté une histoire personnelle. "Moi j'ai une expérience, et j'en avais parlé à l'antenne donc je peux en parler. J'ai un enfant qui était dyslexique, dyspraxique, qui avait tous les 'dys'. Dans l'école de la République, cet enfant pouvait être en difficulté. Pourquoi ? Parce que l'école n'est pas adaptée. Qu'est-ce qui s'est passé dans mon cas personnel ? Cet enfant à eu son bac à Diagonale, qui est une école privée. Mais j'ai la chance de pouvoir payer les études. J'ai cette chance d'avoir pu donner à mon enfant cette possibilité d'être plus épanoui, d'être plus entouré, et d'aller jusqu'au bac", a-t-il expliqué.

Les téléspectateurs qui suivent assidument L'heure des pros se souviennent en effet de la séquence émouvante au cours de laquelle Pascal Praud s'était confié sur sa fille Faustine, en juillet 2019. A l'époque, la soeur de Morgane, Tiphaine et Lou-Elise (nées d'une précédente union) avait 19 ans. Après avoir annoncé très ému qu'elle avait eu le bac, le compagnon de Catherine avait souligné : "Faut vraiment saluer cette école qui s'appelle Diagonale, qui est une école extraordinaire où les enfants qui sont parfois en difficulté, qui sont dyscalculiques, dyspraxiques, etc., on les accompagne. Les quatre enfants qui ont été présentés dans cette école Diagonale, qui est dans le 5e arrondissement de Paris, ont eu le bac. Vous n'imaginez pas comme ces enfants se battent pour avoir le bac. Vous n'imaginez pas combien ça aurait été un drame pour ces enfants précisément de ne pas l'avoir. Donc, c'est formidable ! C'est aussi formidable pour leurs parents qui sont très contents..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image