Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Pascal regrette L'amour est dans le pré: ''Le mariage c'est râpé pour moi''

Pascal regrette L'amour est dans le pré: ''Le mariage c'est râpé pour moi''
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.

Pascal a marqué les esprits dans la saison 5 de L'amour est dans le pré. Dans l'émission de dating rural, l'agriculteur fan de métal recherchait une femme de 30-35 ans pour vivre une belle love story. Mais malheureusement pour lui, l'amour ne s'est pas présenté dans le pré. Pire, aujourd'hui, il regrette sa participation à l'émission d'M6 et estime qu'elle a anéanti ses chances de fonder une famille.

Avec ses cheveux en bataille et sa moustache touffue, Pascal avait séduit la jeune et douce Lucie. Mais l'accueil qu'il avait réservé chez lui à la jeune femme avait été plutôt froid. Comprenant certainement que cette dernière ne serait pas la femme de sa vie - "Je me suis très vite rendu compte que ça ne collait pas avec elle. J'aurais pu abandonner l'émission à ce moment-là, mais je m'étais engagé et j'étais quand même curieux d'aller jusqu'au bout", a-t-il déclaré sur le sujet -, il avait à peine daigné lui parler, ne manquant toutefois jamais de la remettre à sa place, notamment sur la guerre de 14-18.

Mais ce visage un peu dur dévoilé durant l'émission n'est, selon lui, pas le reflet de sa véritable personnalité. Quatre ans après sa prestation, il pousse un coup de gueule dans le journal L'Union. "À cause de L'amour est dans le pré, le mariage et les enfants, c'est râpé pour moi", lance Pascal Jacquemin qui estime avoir été "ridiculisé".

La raison ? Il trouve que le montage le concernant n'a gardé que ses phrases amusantes, ce qui l'a fait passer "pour un crétin de service". S'il admet avoir été maladroit avec sa prétendante, qui s'est depuis métamorphosée, c'est à cause de la présence déstabilisante des caméras. Aussi, à l'instar de Dany, l'accordéoniste jurassien de la saison 7, qui avait fait scandale en rapportant que le montage était bidouillé, il raconte que des scènes auraient été tournées plusieurs fois parce que "l'image était mauvaise ou le son pas bon" et qu'"après, forcément, on n'est plus naturel".

Même si de nombreux agriculteurs et agricultrices ont depuis trouvé l'amour grâce à elle, Pascal ressent encore les répercussions de l'émission sur sa vie privée : "Depuis la diffusion, j'ai reçu environ 1 200 lettres. Les deux tiers d'entre elles étaient bonnes pour se suicider. Encore dimanche, j'étais à une brocante à Épernay. On m'a reparlé de mes situations grotesques télévisuelles..." Pire encore, il estime que son passage dans L'amour est dans le pré l'empêche de trouver un emploi en complément de son activité : "Impossible pour moi d'occuper un poste d'administrateur, à cause de la mauvaise image qui me colle maintenant à la peau."

Bref, "il regrette d'avoir fait l'émission", ne se rendait pas compte "à quel point on était violé dans son intimité" et "regrette également de ne pas avoir été épaulé par la production" quand la célébrité lui est tombée dessus.

Il y a un an, il avait déjà formulé le même type de plainte : "Les dégâts sont faits. C'est à moi de rectifier le tir. On me ressort toujours les mêmes conneries à trois balles que j'ai sorties dans l'émission... Alors, oui, c'était des phrases rigolotes, mais il ne faut pas me résumer à cela !", avait-il déploré dans le même journal.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image