Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Patrick Montel quitte France Télévisions un an après la polémique : ses adieux programmés

Patrick Montel quitte France Télévisions un an après la polémique : ses adieux programmés
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Le commentateur sportif ne sera, sans surprise, pas de retour sur France Télévisions. Patrick Montel pourra tout de même faire ses adieux comme l'ont dévoilé nos confrères de "L'équipe".

Patrick Montel aura le droit de faire ses adieux aux téléspectateurs de France Télévisions. Selon nos confrères de L'Equipe, le commentateur sportif de 67 ans annoncera officiellement son départ dimanche 8 novembre dans Stade 2, sur France 3.

On ne peut pas dire que c'est une grosse surprise. Cela faisait plus d'un an que Patrick Montel était écarté de l'antenne à cause de ses propos polémiques prononcés en 2019. Mais, d'après L'Equipe il aurait obtenu de France Télévisions une séquence rétro retraçant sa carrière et quelques minutes de temps de parole pour faire ses adieux aux personnes qui le suivaient depuis pas moins de trente-cinq ans.

En avril 2019, Patrick Montel avait tenu des propos qui ont vite fait polémique. Il avait souhaité soutenir la marathonienne Clémence Calvin – alors suspectée d'avoir fui un contrôle anti-dopage au Maroc – lors d'un Facebook Live en assurant que le dopage était une norme pour de nombreux sportifs et qu'il était même une "partie inhérente du système". Indigné, Kevin Mayer, spécialiste du décathlon et médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Rio, qui avait rapidement écrit sur Twitter : "Ces propos sortant de la bouche d'un commentateur sportif 'spécialisé' dans l'athlétisme... Faire du dopage une généralité chez les athlètes de haut niveau... Autant j'arrivais à supporter @LaProlon malgré ses nombreux défauts, mais là, c'en est trop. Le dopage est un raccourci pour les flemmards qui n'ont aucune conscience (...) vous profitez de votre notoriété pour balancer des infos sur lesquelles vous n'avez aucune connaissance... Vous discréditez une grande partie des athlètes qui s'acharnent tous les jours pour s'exprimer et inspirer des millions de personnes ! J'arrête, je suis hors de moi." Il avait également essuyé les critiques d'autres grands noms du sport tels que Renaud Lavillenie ou Martin Fourcade.

Patrick Montel s'était donc excusé mais le mal était fait. Il avait été écarté du Marathon de Paris puis des Mondiaux d'athlétisme de Doha (Qatar).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image