Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pierre Bergé : Condamné à 1500 euros d'amende pour des propos sur le Téléthon

Ce vendredi 28 juin 2013, la justice a annoncé la condamnation de Pierre Bergé, président du Sidaction, pour des propos sur le Téléthon tenus entre novembre 2009 et janvier 2010. Il a écopé de 1500 euros d'amende.

Pierre Bergé était poursuivi en diffamation par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir porté des accusations contre l'Association française contre les myopathies (AFM) et le Téléthon. Sur trois radios et un site Internet, le président du Sidaction avait mis en cause la gestion financière du Téléthon (dont le parrain de l'édition 2013 est Patrick Bruel). Surtout, il avait exprimé sa pensée sur la manière dont l'association se charge de faire la promotion de son action. Il avait par exemple accusé l'AFM de "détourner la générosité publique". Pierre Bergé avait notamment affirmé qu'une grande partie des dons récoltés au Téléthon ne seraient pas utilisés immédiatement pour la recherche mais donneraient lieu à des placements en "produits financiers", mettant en cause "un détournement de la générosité publique" de l'AFM. C'est sur cette phrase en particulier qu'il a été partiellement condamné. Selon le jugement rendu par la justice : "Ces propos sont contraires à l'honneur et à la considération de la partie civile, car ils reprochent à l'AFM des actes contraires (...) à l'accomplissement de l'objet de l'association."

L'actionnaire et président du conseil de surveillance du journal Le Monde, avait tenu d'autres propos expliquant par exemple que le Téléthon utilisait "le malheur des enfants" avec "démagogie". Pierre Bergé a été relaxé sur d'autres propos tenus à deux reprises en 2009 lorsqu'il avait accusé le Téléthon de "parasiter", de "cannibaliser" la générosité des Français "d'une manière populiste (...) en exhibant le malheur des enfants" myopathes. Le tribunal a jugé que, "en dépit de l'indubitable émoi public suscité par les propos ainsi tenus", ceux-ci relevaient de "l'expression d'une opinion" et d'"un jugement de valeur, exprimé certainement de manière déplaisante". Il faut dire que Pierre Bergé avait maladroitement mis en avant le fait que les gens sont plus sensibles à la détresse d'enfants malades qu'à d'autres causes.

En plus de ses 1 500 euros d'amende, Pierre Bergé a été condamné à payer un euro symbolique à l'AFM et le jugement devra être publié dans deux quotidiens. Le mécène et homme d'affaires, ardent défenseur de la recherche contre le sida, avait défendu sa cause devant la justice en mettant de l'eau dans son vin. "J'ai la plus grande compassion, le plus grand respect pour les malades, mais je ne trouve pas concevable de les exhiber. (...) Il faut s'adresser aux gens avec intelligence et pertinence, pas avec démagogie", avait-il dit.

T.M.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jean-Michel Maire révèle avoir déjà participé à un concours de beauté - C que du kif, mercredi 3 juin 2020
Sandrine Bonnaire, victime de violences conjugales, témoigne dans "Comment lutter contre les féminicides" sur France 2 le 2 juin 2020.
Clémentine Célarié invitée dans l'émission "C à Vous", sur France 5. Le 2 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel