Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Kardam : Sa mort, à 52 ans, plonge les familles royales dans le chagrin

44 photos
Lancer le diaporama
La reine Sofia d'Espagne est venue adresser ses condoléances à la famille du prince Kardam de Tarnovo (ses parents Simeon et Margarita de Bulgarie, sa veuve Miriam, ses fils Boris et Beltran...), quelques heures après sa mort, le 7 avril 2015 à l'hôpital universitaire Sanchinarro à Madrid.

Le calvaire de l'ancienne famille royale de Bulgarie a pris fin, dans un dénouement funeste : mardi 7 avril 2015, le prince Kardam de Tarnovo, fils aîné de l'ancien roi Simeon II et de son épouse Margarita, est mort à 52 ans, plus de six ans après un terrible accident de la route dont il ne s'était jamais remis. Il était marié et père de deux grands garçons. Un drame qui n'est pas sans faire écho à la disparition, en 2013, du prince Friso d'Orange-Nassau, qui avait succombé après un an et demi dans le coma après avoir été pris dans une avalanche...

L'ancien tsar et Premier ministre de Bulgarie, désormais connu dans la vie publique sous le nom de Simeon Borisov Saxe-Coburg-Gotha, s'est chargé personnellement d'annoncer le décès de son fils, via son site Internet officiel : "Sa mort résulte d'une infection pulmonaire liée à la paralysie dont il souffrait depuis plusieurs années, suite à un accident de voiture survenu en 2008 dont il n'avait jamais récupéré", a-t-il communiqué, en toute transparence.

Tristement banal, l'accident en question n'était pas un secret : le 15 août 2008, le prince Kardam et son épouse Doña Miriam de Ungría y López avaient violemment percuté un arbre, à Madrid, ville natale des deux conjoints, et leur véhicule s'était retourné. Souffrant notamment de sérieux traumas crâniens et de graves blessures aux mains, Kardam avait été opéré le soir même et placé dans un coma artificiel le 18 août, tandis que sa femme était hospitalisée jusqu'au 4 septembre pour des fractures et un poumon collapsé. Les signes vitaux du prince de Bulgarie, paralysé au niveau des mains, s'étaient progressivement améliorés et il avait pu regagner son domicile pour poursuivre sa convalescence en janvier 2009, capable à nouveau de se tenir debout et de communiquer. Un an plus tard, il subissait hélas une rechute et était de nouveau hospitalisé, placé dans le coma... jusqu'à son décès, ce 7 avril.

Selon Hola!, c'est entouré de ses proches que le prince Kardam s'est éteint. Ses parents, son épouse, mais aussi ses frères le prince Kyril (qu'on voyait récemment skier avec son ami le roi Felipe VI d'Espagne) et le prince Konstantin étaient à son chevet. L'hebdomadaire espagnol ignorait en revanche si ses fils les princes Boris, son héritier, et Beltran, âgés respectivement de 17 et 16 ans, étaient présents. Ils étaient bien là, très dignes, jusque tard dans la soirée pour recevoir à l'hôpital Sanchinarro les visiteurs et leurs condoléances, notamment celles de la reine Sofia, très proche du défunt, venue vers 22 heures et qui a longuement embrassé un à un les membres de la famille. Si Kardam avait épousé une aristocrate espagnole en la personne de Miriam, son père Simeon en avait fait autant avant lui en se mariant avec Margarita Gómez-Acebo y Cejuela, cousine par alliance de l'infante Pilar, grande d'Espagne et soeur aînée du roi Juan Carlos. Autre gage des rapports privilégiés entre la famille du prince Kardam (convive régulier des grands rendez-vous du gotha, comme le mariage de Frederik et Mary de Danemark en 2004, ou le 40e anniversaire de Willem-Alexander des Pays-Bas en 2007) et le clan royal espagnol, l'infante Elena d'Espagne s'est également déplacée, tout comme ses cousines Maria Zurita de Bourbon et Simoneta Gomez-Acebo, pour lui rendre hommage et témoigner sa sympathie à ses proches, à la veille des obsèques.

Famille et proches se sont réunis en milieu de journée ce mercredi 8 avril au cimetière madrilène de San Isidro pour la messe de funérailles, suivie de l'inhumation. Comme en 2008, dans les heures qui suivirent son accident, les frères du prince de Tarnovo se soutenaient mutuellement : très affectés, le prince Kyril (50 ans), le prince Kubrat (49 ans) et le prince Konstantin-Assen (47 ans), pleuraient la disparition de leur aîné avec leurs parents, à l'instar de la benjamine de la fratrie, la princesse Kalina (43 ans), qui n'avait pas pu être présente à temps la veille au soir. Les obsèques se sont déroulées dans la plus stricte intimité. La veuve, Miriam de Ungria et les princes Boris et Beltran, qui se sont recueillis dans la chapelle ardente, ont été rejoints par l'ancien couple royal de Bulgarie et ses enfants, eux-mêmes avec leur progéniture : Kyril avec ses filles Mafalda et Olimpia, Kubrat avec Mirko, Lukas et Tirso, Konstantin avec son épouse mais sans leurs jumeaux, et Kalina avec son mari Kitin et leur fils Simeon. L'infante Elena, qui avait passé mardi une grande partie de l'après-midi à se recueillir avec la famille, était encore présente, à l'instar de sa tante l'infante Margarita.

De nombreuses figures du gotha espagnol ont pris part à l'adieu au prince Kardam. La libération après beaucoup de souffrance, mais une délivrance qui fait souffrir ceux qui restent...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel