Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prix Constantin 2011 : Le règne de Selah Sue est arrivé

Cette année, Carla Bruni-Sarkozy ne risquait pas de jouer l'invitée surprise lors de la cérémonie du Prix Constantin, elle qui était venue chanter en duo un classique de Serge Gainsbourg avec Marc Lavoine lors de l'édition 2010 du prix créé en hommage au regretté producteur Philippe Constantin.

Lundi 17 octobre 2011, pour son dixième anniversaire, le rendez-vous qui se fait fort de distinguer les jeunes talents émergents (les entrants doivent avoir produit deux disques au maximum et n'avoir pas été certifiés disque d'or) comptait toutefois sur la présence d'un hôte de luxe, en la personne de Benjamin Biolay, désigné Artiste de la décennie par les internautes, lui qui, tout comme le Constantin, fête en 2011 une décade de services rendus à la musique : son premier album, le remarqué Rose Kennedy, était paru en 2001. Largement reconnu par la critique et couvert d'honneurs sans même les chercher, Biolay n'a prétendu qu'une fois au Constantin, en 2003 avec l'album Négatif.

Mais la star du soir, sur la scène de l'Olympia qui accueillait lundi le désormais traditionnel concert des nominés, n'était autre que... la grande favorite annoncée depuis le dévoilement de la shortlist : Selah Sue ! La Belge de 22 ans à la voix "black" irrésistible, portée par son dévastateur Raggamuffin et le tout aussi imparable This World, succède avec son premier album éponyme - déjà largement platiné de part et d'autre de la frontière - au palmarès à Hindi Zahra et l'album Homemade.

Au cours de cette soirée qui n'a vraiment rien à envier au volet "révélations" de la nouvelle formule bi-goût des Victoires de la Musique, chacun des prétendants aura fait valoir son art. Car s'il n'y a qu'un prix à décerner, c'est en réalité toute la nouvelle scène qui sort gagnante de ce coup de projecteur décaèdre : We were evergreen, solide valeur montante, avait été convié à ouvrir le bal tandis que l'humoriste Thomas VDB (excellent il y a peu aux commandes du Top parodique Pop 1000 sur Comédie!) devait traîner en coulisses encore en peignoir, à en croire les tweets du compte Prix Constantin. Puis le président du jury de cette année, Gaëtan Roussel, est apparu et a partagé la scène avec Benjamin Biolay, l'invité d'honneur.

Alex Beaupain a donné le top du défilé avec Au départ, suivi par L la belle Initiale récompensée il y a quelques semaines par le Prix Barbara, le vertigineux et élégant Bertrand Belin, l'envoûtante Lisa Portelli, l'hypnotique Cascadeur, Sly Johnson, le duo rétro-vénéneux Brigitte, l'acéré Mokaiesh, l'explosive Selah Sue, et enfin The Shoes.

Une cérémonie anniversaire à revivre le 28 octobre sur France 2 et le 9 novembre sur France 4.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image