Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Régis de Camaret condamné à 10 ans de prison : 'J'ai honte et je demande pardon'

Condamné en première instance à 8 ans de prison, Régis de Camaret a vu sa peine s'alourdir en appel. L'ancien entraîneur écope de 10 ans de prison, malgré ses timides excuses en fin de procès.

"J'ai honte et je demande pardon, c'est tout.", a déclaré l'accusé lors de cette dernière journée d'audience. Ce sont les seuls regrets qu'un Régis de Camaret particulièrement silencieux tout au long des sept jours de son procès en appel aura énoncés. Le premier jour, pourtant, il avait une fois de plus clamé son innocence : "Je n'ai jamais agressé ni violé qui que ce soit."

Un pardon tardif qui n'aura pas convaincu les membres du jury de la cour d'appel de Draguignan, qui l'ont condamné à 10 ans de prison pour les viols aggravés de deux anciennes élèves mineures. Un soulagement pour les nombreuses victimes présentes à l'énoncé du verdict, qui se sont longuement étreintes quand Régis de Camaret restait lui sonné dans son box. "C'est très difficile au crépuscule de sa vie de reconnaître qu'on est un salaud. Jugez-le le moins mal possible", avait demandé lors de sa plaidoirie son avocat Me Eric Dupond-Moretti. Face à lui, l'avocat général Philippe Guemas avait réclamé de "12 à 15 ans de prison", estimant que l'appel de l'ancien entraîneur était "assez sordide", son prix étant "la douleur des victimes", "replongées dans le cauchemar".

Isabelle Demongeot, qui avait lancé la procédure en déposant plainte en 2005, entraînant les révélations d'autres victimes, mais pour qui les faits étaient prescrits, s'est confiée à la sortie du tribunal, au côté des deux seules jeunes filles parties civiles, Stéphanie Carrouget et Karine Pomares. "Les parties civiles et les 'prescrites' sont indissociables. Dix ans, c'est juste, ce verdict est apaisant", a déclaré celle qui depuis tente de reconstruire sa vie. "C'est définitif", a pour sa part souligné Karine Pomares, soulagée que tout soit enfin terminé. Quand à Stéphanie Carrouget, elle a réagit le pardon de Régis de Camaret : "Cette petite prise de conscience, on ne s'y attendait pas du tout, ça fait du bien."

Une fois de plus, ce procès aura donné lieu à de nombreuses révélations scabreuses, à l'image de Marjolaine, qui a raconté comment Régis de Camaret l'avait sodomisée et blessée de manière bestiale à l'âge de 12 ans, et comment ses parents n'avaient alors pas cru à ses déclarations. Ou encore Marion, qui a expliqué dans le détail les attouchements sexuels dès l'âge de 10 ans et les viols à partir de 14 ans. En 2002, elle avait été la première à porter plainte, classée sans suite car les faits étaient prescrits.

Avant de demander pardon, Régis de Camaret avait évoqué des erreurs, comme celle de s'être montré trop familier avec les jeunes filles qui auraient mal interprété ses gestes. Puis il les avait accusées d'avoir menti, avant d'affirmer que c'était un complot.

Ce procès en appel met donc un terme à une longue affaire judiciaire et au calvaire des anciennes élèves, âgées de 37 à 50 ans, venues témoigner. Parmi elles, dix auront évoqué les viols ou des tentatives de viols et douze des attouchements sexuels. Des victimes dont les faits étaient prescrits, mais qui "ont eu le courage de parler" de leurs vies brisées, comme l'a souligné Me Baudoin Dubelloy, l'avocate de Karine Pomares.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Patrice Laffont sur C8- 26 octobre 2019.
Edouard Baer et Monica Bellucci dans "C à Vous" (France 5), le vendredi 6 décembre 2019.
Fatima de "L'amour est dans le pré 14", invitée sur le plateau de TPMP le vendredi 4 octobre 2019.
Emmanuel-Philibert de Savoie publie une vidéo de sa fille Luisa en juin 2019.
David Hallyday dans "50 minutes inside", le 21 septembre 2019.
Alizée et sa fille Annily dans "50' Inside" sur TF1, le samedi 29 juin 2019.
Joy Hallyday participe à un atelier Top Chef à la villa Jade, à Saint-Barthélemy, le 18 juillet 2019.
Laury Thilleman le 5 octobre 2019 à la soirée Influencer Awards de Monaco.
Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Karine Le Marchand invitée sur CNews, le 13 décembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel