Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Roxana Maracineanu ministre : les "crispations" de son conjoint Franck Ballanger

Roxana Maracineanu ministre : les "crispations" de son conjoint Franck Ballanger
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Roxana Maracineanu, ministre des sports et son mari Franck Ballanger - Le président de la République française et sa femme la Première reçoivent le président de la République de Corée du Sud et sa femme pour un diner d'Etat au palais de l'Elysée à Paris, France, le 15 octobre 2018. © Cyril Moreau/Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Roxana Maracineanu, ministre des sports et son mari Franck Ballanger - Le président de la République française et sa femme la Première reçoivent le président de la République de Corée du Sud et sa femme pour un diner d'Etat au palais de l'Elysée à Paris, France, le 15 octobre 2018. © Cyril Moreau/Bestimage
L'ancienne championne de natation Roxana Maracineanu a vu sa vie basculer le jour où il lui a été proposé de remplacer Laura Flessel au poste de ministre des Sports. C'était il y a bientôt un an, en septembre 2018. Pacsée au journaliste radio Franck Ballanger, elle l'a privé d'antenne sur France Inter après sa nomination. Une décision qui a contraint à redéfinir l'équilibre de leur couple et de leur famille.

Le 4 septembre 2018, Laura Flessel annonçait sa démission du poste de ministre des Sports qu'elle occupait depuis depuis un an et demi. L'ancienne championne d'escrime de 47 ans avait invoqué des "raisons personnelles" lors de son départ du gouvernement du Premier ministre Édouard Philippe. Sa remplaçante avait rapidement été trouvée en la personne de Roxana Maracineanu. L'ancienne championne de natation de 44 ans, première Française sacrée championne du monde en 1998 à Perth (Australie), a été prévenue trois jours avant de ses nouvelles fonctions. Un chamboulement professionnel qui a eu un impact sur sa vie personnelle.

Maman de trois enfants, Nina (2009), Cleo (2011) et Kimi (2016), Roxana Maracineanu est pacsée depuis plusieurs années avec Franck Ballanger. Journaliste radio spécialisé dans le sport, il a été contraint de quitter l'antenne de France Inter après la nomination de sa conjointe, en raison d'un conflit d'intérêts. "Je ne pensais pas devoir quitter le service des sports. Je me disais que j'allais devoir faire d'autres choses, que je pourrais très bien commenter des matchs. Mais ma direction a été beaucoup plus radicale. Ce qui est dur, c'est de ne pas avoir choisi le moment où j'ai changé de métier", a-t-il raconté à L'Équipe dans son édition du 19 août 2019. Depuis, il travaille "dans le service de la rédaction internationale de Radio France où il est chargé de la coordination et de la valorisation des productions web".

Franck Ballanger savait que la nouvelle vie politique de sa compagne chamboulerait leur vie de couple, de famille et sa vie professionnelle, mais pas à ce point. Une réalité qui lui a rapidement sauté au visage. "Dans un élan du coeur, je lui ai dit : 'C'est ta chance, vas-y, tu le mérites, je suis sûr que tu vas réussir. Si j'avais réfléchi deux secondes, j'aurais dit la même chose, mais en pensant un peu à ce qui allait m'arriver. J'ai mesuré assez facilement ce que ça allait être pour elle : les horaires, la vie publique. Pour moi, je n'ai pas trop réfléchi. Ça a créé des crispations quand je me suis rendu compte de ce qu'allait être ma vie", a-t-il confié à L'Équipe.

La charge émotionnelle, maintenant elle est pour moi

Le "mari de la ministre", comme il a été appelé pendant deux mois par ses collègues, s'est du jour au lendemain retrouvé en charge de son foyer. Un chamboulement dont il s'est très bien rappelé : "La charge émotionnelle dont on parle pour les femmes, je la prends en pleine gueule. Je ne connaissais pas le mot. Maintenant, elle est pour moi. (...) Roxana m'en avait parlé, mais je ne me rendais pas compte."

Être le compagnon de la ministre des Sports a également contraint le journaliste à être vigilant quant à ses publications sur les réseaux sociaux. Il reconnaît s'en être souvent servi pour répondre aux attaques faites à la mère de trois de ses quatre enfants. "Il y a un moment, je l'ai beaucoup défendue sur les réseaux sociaux, d'autant qu'elle n'y va pas", a-t-il confié. Mais les critiques, parfois virulentes, se font aussi dans les médias. "Un jour, j'étais en voiture avec mes filles, j'écoutais RMC et il y a un journaliste qui s'est moqué de Roxana. Une de mes filles m'a demandé pourquoi il disait cela de sa mère. J'ai changé la station, c'était horrible", s'est-il souvenu.

Malgré ce tourbillon parfois difficile à contrôler, Franck Ballanger ne regrette pas que sa compagne ait accepté le poste de ministre des Sports.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image