Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Sarah Biasini : La fille de Romy Schneider, radieuse pour les débuts de ''Bash''

Sarah Biasini : La fille de Romy Schneider, radieuse pour les débuts de ''Bash''
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.

Épanouie sur les planches, Sarah Biasini est de retour dans Bash. La jeune femme de 36 ans donne la réplique à Benoît Solès dans cette pièce de Neil LaBute, sur un texte français de Pierre Laville et mise en scène par Gilbert Pascal. Les comédiens ont effectué le filage le 3 mars, au théâtre 14 à Paris.

Jusqu'au 26 avril, Sarah Biasini et Benoît Solès seront donc sur les planches pour une pièce qui se décompose en trois scènes : "Une femme programme une vengeance implacable contre l'homme qu'elle a passionnément aimé. Un cadre moyen commet l'irréparable afin de préserver son travail et sa vie matérielle. Des jeunes font la fête à New York et cèdent à leurs pulsions, au nom du Bien et du Mal." C'est ce que nous apprend la présentation détaillée du dossier presse, lequel ajoute : "Tour à tour, ces personnages nous racontent leur histoire, sans détours et sans culpabilité. Un spectacle dans la lignée du théâtre de David Mamet ou du cinéma de Gus Van Sant." Voilà de quoi mettre l'eau à la bouche !

Pierre Laville est séduit par les personnages : "Tous, réduits à leur solitude, privés de références, ayant perdu leurs illusions, subissent les effets et les traces de leurs actes comme une oppression. Ils aiment nier leur responsabilité au nom du destin. LaBute pousse à l'extrême les situations. Ses personnages sont sur-informés, mal socialisés, embrouillés dans leur inconscience des valeurs, décalés par rapport à la réalité. Leur manière de réagir, qui aboutit à des actes monstrueux, apparaît comme le résultat d'une très ordinaire violence."

Jouée depuis le 4 mars, la pièce est d'abord passée par le traditionnel filage, sorte de répétition sans public qui permet, la veille de le première représentation, de faire les derniers ajustements. Dans un décor sobre, les comédiens se sont donné la réplique, et Sarah Biasini, la fille de la mythique Romy Schneider, affichait une apparente détente. Nul doute que le stress devait tout de même être de la partie au moment de se lancer devant les premiers spectateurs.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image