Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sébastien Loeb : Florent Malouda embarqué dans une drôle de virée avant l'Euro

5 photos
Lancer le diaporama

Au lendemain de sa large victoire sur l'Estonie sur le score de 4 à 0, l'équipe de France s'est envolée pour l'Ukraine et Donetsk où elle prendra ses quartiers durant l'Euro qui débute le 8 juin prochain.

Mais avant ce rendez-vous attendu par toute la planète foot, Olivier Giroud, Florent Malouda et leurs partenaires de l'équipe de France ont eu droit à une petite séance initiatique très particulière.

Ils se sont en effet retrouvés avec Sébastien Loeb, embarqués pour un petit tour en voiture qu'ils ne risquent pas d'oublier. Car si nos compères les Bleus ne sont pas maladroits balle au pied, notre pilote des rallyes n'est pas un manchot lorsqu'il s'agit de piloter sa Citroën DS3 WRC...

Après Olivier Giroud, nouvelle star de l'équipe de France, c'est Florent Malouda, l'un des vétérans des campagnes tricolores, qui s'est glissé dans le cockpit de la voiture. Silencieux et légèrement crispé, le milieu de terrain semble bien moins à l'aise que son prédécesseur. Sébastien Loeb, octuple champion du monde des Rallyes, tente dans un premier temps de le détendre avec une petit blague avant de démarrer en trombe. Florent Malouda ne desserre pas les dents et ne pipe mot, comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sébastien Loeb tente alors un coup de poker en assurant à son copilote que les pneus usagés de la voiture ne lui rendent pas la tâche facile... Mais toujours rien. Le joueur de Chelsea reste de marbre. Jusqu'à un virage très serré durant lequel notre footballeur lâche un petit cri qui trahit quelque peu son appréhension. Mais rien de plus. Plus un son ne sortira de la bouche de Florent Malouda qui, après avoir remercié son conducteur d'un jour pour cette petite gaudriole, déclare en toute simplicité : "A aucun moment, j'ai eu peur, j'étais en total confiance."

Mais bien sûr...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel