Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sheila s'est battue jusqu'au bout pour son fils accro à la cocaïne

Sheila s'est battue jusqu'au bout pour son fils accro à la cocaïne
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Un combat qu'elle a malheureusement perdu.

Pour la toute première fois depuis la mort de son fils Ludovic Chancel survenue le 7 juillet dernier à Paris, Sheila s'exprime en interview. Ses premiers confidences, l'icône yéyé de 72 ans les accorde cette semaine à Paris Match.

Réfutant la thèse du suicide avancée au moment de la disparition de son fils unique décédé à l'âge de 42 ans, Sheila évoque son addiction à la cocaïne qu'elle ne connaissait que trop bien puisqu'il en consommait "depuis quinze ans". Ludovic a plongé dans la poudre blanche après une déception amoureuse, "sa rupture avec Rosa, sa merveilleuse petite femme d'alors." Espérant pouvoir le soigner, la chanteuse tente tout pour le faire décrocher. Cure de désintoxication sur cure de désintoxication qu'elle prend à sa charge, mais il ne va presque jamais au bout, vivres coupés pour qu'il ne puisse plus s'approvisionner. "Oui, je ne lui donnais plus d'argent, parce que je savais très bien où il finirait. J'ai participé au financement de nombreuses cures pour l'aider à se désintoxiquer", explique l'artiste accablée d'avoir finalement perdu contre la drogue. Quelques jours encore avant sa mort, Ludovic Chancel venait de sortir "depuis peu" d'une cure pour traiter sa bipolarité.

Malgré tous les hauts et les bas auxquels ils ont été confrontés, Sheila évoque "un garçon extraordinairement gentil. Excessivement gentil" mais impute sa dérive à sa naïveté et à son amour de la fête qui l'ont conduit à faire de mauvaises rencontres dont elle n'a jamais réussi à le couper. La chanteuse met ses propos parfois exagérés sur le compte de son "imaginaire surdéveloppé". Ludovic "s'inventait des histoires" et "tout était surmultiplié chez lui" mais elle ne lui en veut pas.

Si Sheila a perdu son combat contre l'addiction de Ludovic, elle en mène à présent un autre en tentant de récupérer une photo de son fils prise alors qu'il était "en train de mourir".

L'intégralité de l'interview de Sheila est à retrouver dans Paris Match en kiosques le 2 novembre 2017.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image