Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stan Wawrinka et son short fétiche : La vraie star de Roland-Garros, c'est lui

Stan Wawrinka et son short fétiche en conférence de presse après sa victoire en finale de Roland-Garros, le 8 juin 2015 à Paris
17 photos
Lancer le diaporama
Stan Wawrinka et son short fétiche en conférence de presse après sa victoire en finale de Roland-Garros, le 8 juin 2015 à Paris

Dimanche 7 juin dernier, la finale de Roland-Garros a accouché d'un vainqueur inédit en la personne de Stanislas Wawrinka. Outre ses coups de boutoir et son revers magique, on retiendra du Suisse et de sa quinzaine un short pas comme les autres. Entre nappe de pique-nique et maillot de bain...

Et le Suisse avait bien compris que ce vêtement incontournable prenait le dessus sur sa victoire porte d'Auteuil. Lors de sa conférence de presse, quelques minutes après sa victoire sur Novak Djokovic (4-6, 6-4, 6-3, 6-4) devant un parterre de célébrités, Stan The Man prenait soin de placer son short rouge, gris et blanc, façon nappe de pique-nique, pyjama ou short de bain, c'est selon, bien en évidence. "Le short ? Je ne vais pas avoir le droit de le porter à Wimbledon, confia-t-il en riant. Je n'en parle plus, du short, sinon je vais être hué sur le court (rires). Moi, je l'aime, ce design. Bon, apparemment, je suis le seul. Ce short, il a gagné Roland-Garros !"

Car ce short a longuement fait parler. Par son design, sa couleur, il ne ressemble en rien à un short de tennis... Ce lundi, alors qu'il posait en pantalon de costume et chemise blanche avec la coupe des Mousquetaires du côté du pont de Bir-Hakeim à Paris, Stanislas Wawrinka est revenu sur ce petit élément de mode, souvent raillé durant la quinzaine mais devenu star depuis la victoire. "Alors, premièrement, je ne dessine pas mes habits et, deuxièmement, me connaissant, vous devriez savoir que je suis plutôt 'tranquille' au niveau des couleurs", explique-t-il à L'Équipe. Visiblement, son équipementier japonais, Yonex, a eu la bonne idée de mettre tout un tas de couleurs. Parfois trop à en croire le Suisse, qui a découvert sa tenue lors d'un shooting l'an passé. "Moi, mon short, je l'aime bien", assure celui qui pointe désormais au 4e rang mondial. "Le fait d'avancer dans le tournoi, de gagner encore et encore, ça fait que tout le monde s'est mis à en parler et que c'est devenu un gag. Ça m'a plutôt fait marrer", poursuit le Suisse de 30 ans.

Du côté de l'équipementier, on se marre également. Et son distributeur tricolore a lui aussi le sourire. Jean-Luc Aznavorian, patron de BDE Sports, le distributeur de Yonex en France : "Depuis Monte-Carlo, nous étions sujets à toutes les railleries. Cela devenait même vexant. Là, tout s'inverse." Et si, dans un premier temps, le choix avait été fait de ne pas distribuer ce short "vraiment tape-à-l'oeil" dans l'Hexagone, cette victoire a changé pas mal de choses... Une série limitée du short va en effet être lancée. De quoi répondre à l'enthousiasme des fans.

Quant à l'original, Stanislas Wawrinka a une idée bien précise de ce qu'il va devenir : "Il sera au musée de Roland-Garros." En toute simplicité.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel