Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tex viré de France 2 : Il attaque son ancien employeur aux prud'hommes

5 photos
Lancer le diaporama
L'ancien animateur de France 2 a décidé d'attaquer France Télévisions et Sony aux prud'hommes. Une nouvelle que Tex a annoncée lors de son passage sur Europe 1, ce mardi 10 avril 2018.

Après son renvoi de France 2, Tex a pris une décision radicale. Le 30 novembre dernier, le présentateur a osé une blague sur les femmes battues lors de son passage dans C'est que de la télé (C8). "Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !", déclarait-il. Le CSA avait alors saisi France Télévisions qui avait pris la décision de le renvoyer. Tex raconte les circonstances de son licenciement.

Un licenciement qu'il a appris par recommandé. "Je ne leur parle plus à France Télévisions. C'est terminé ! Mais ils ne m'ont même pas parlé. Il faut savoir que j'ai juste reçu un recommandé qui me dit : 'C'est fini, it's over.' J'ai eu le sentiment qu'ils abandonnaient l'un de leurs enfants", a confié Tex lors de son passage dans Village médias, sur Europe 1, ce mardi 10 avril 2018.

Et de préciser que c'est la société de production Sony qui lui avait envoyé la lettre en question. L'animateur de 57 ans a également confié qu'il avait eu un bref échange avec Caroline Got, la directrice des programmes de France 2 : "Je l'ai appelée pour avoir une explication. J'ai eu des trucs en l'air qui ne méritent même pas d'être commentés. J'aurais adoré les rencontrer, qu'ils viennent me voir ou même bien avant. Ils disent qu'ils m'ont prévenu. C'est faux, ils ne m'ont jamais prévenu."

Tex n'a en revanche pas donné de plus amples précisions sur le sujet car... il est en pleine affaire judiciaire contre France Télévisions et Sony : "C'est trop compliqué, comme on est dans une procédure, raconter ce qu'il s'est passé, c'est délicat. (...). Toutes ces procédures, il y a des hommes de loi qui font ça, je les laisse faire et ce sont leurs problèmes."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel