Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2013 : Yoni éliminé, Naoëlle, Florent et Jean-Philippe finalistes !

6 photos
Lancer le diaporama

Le nom du gagnant de Top Chef sera désormais connu dans une semaine seulement... En effet, hier, M6 diffusait la demi-finale de Top Chef, saison 4. Vous étiez pas moins de 3,8 millions de téléspectateurs à avoir été captivés jusqu'à minuit par cette demi-finale trépidante ! Les parts de marché ont atteint 17% sur l'ensemble du public. Mais qui de Yoni, Naoëlle, Florent et Jean-Philippe a donc été éliminé aux portes de la finale ?

Si vous avez manqué la demi-finale de Top Chef 2013, la suite est faite pour vous...

Première épreuve. C'est à Lyon que débute cette demi-finale ! La première épreuve a lieu à l'Institut Paul Bocuse. Les quatre chefs seront jurés, évidemment, mais aussi Grégory Cuilleron révélé lors de la première saison et Tabata de la saison 3 qu'on ne présente plus. Et évidemment, Paul Bocuse en personne débarque. Les candidats sont sans voix !

"Le Michael Jackson de la cuisine"
Il faut dire qu'il s'agit du meilleur chef au monde, considéré même comme "le chef du siècle" par les Américains. "C'est un peu comme s'il y avait Dieu qui arrivait. C'est le pape de la cuisine", confie Jean-Philippe. Pour Yoni, Paul Bocuse c'est "le Michael Jackson de la cuisine". Naoëlle est très émue par la présence de ce grand homme. Elle lance : "Grand respect !" "C'est facile, la cuisine : un bon assaisonnement, une juste cuisine, la simplicité", déclare le chef Bocuse. Au menu de cette épreuve, deux plats : un libre, l'autre imposé. Et pas n'importe lequel : les fameuses quenelles de brochet sauce Nantua. En cas d'unanimité, un candidat peut être immunisé d'office. Sinon, les quatre enchaîneront avec l'épreuve suivante.

"Contrairement aux garçons, j'ai un cerveau"
A peine arrivée dans le garde-manger, Naoëlle se jette sur deux poulardes : "Je ne leur demande pas leur avis, je leur montre que cette épreuve, c'est la mienne !" Ça a le mérite d'être clair... Elle ajoute : "Contrairement aux garçons, j'ai un cerveau. Je suis une candidate redoutable !" Pour les quenelles, elle décide en effet d'opter pour une technique qui lui fera gagner du temps : elle mixe la crème même si "cela n'est pas bien". De son côté, Jean-Philippe, lui, a bien du mal à réfléchir, visiblement très dérangé par l'odeur de son brochet. "Je crois qu'il a lâché une caisse, mon brochet", lance le candidat belge. Jean Philippe est alors pris de haut-le-coeur : "Je vais vomir, c'est affreux !"

"C'est le bon Dieu qui te punit"
Le sympathique Belge a bien du mal à tamiser son brochet. Il demande alors conseil à Naoëlle qui lui rétorque : "J'ai une technique mais je ne vais pas te la dire !" Apparemment, Naoëlle est devenue bien plus compétitrice qu'au début de l'aventure ! Jean-Phi n'en revient pas. Il lui fait un doigt d'honneur bien disgracieux et marmonne : "Bah va te faire foutre ! Avec les autres, ça va. Mais avec elle, c'est la guerre !" Mais chaque mauvaise action finit par être punie et Naoëlle ne met pas longtemps à payer... En effet, son jus finit par être trop salé car elle s'est trompée de beurre. La jolie brunette a abusé du beurre demi-sel. Jean-Phi est ravi : "C'est le bon Dieu qui te punit !" Alors que le candidat belge doute de son deuxième plat, il peut en revanche compter sur Yoni, toujours si sympathique, pour lui donner quelques conseils.

Place à la dégustation. Chez Naoëlle, la punition n'est pas terminée... En effet, la sauce est bien trop salée, selon Tabata, Grégory et un grand chef lyonnais. Florent, lui, passe l'épreuve du goût - et de la texture - haut la main mais pêche sur la sauce un peu fade, tandis que Yoni a loupé sa cuisson. Quant à Jean-Philippe, il s'en sort honorablement. Ce sont Tabata, Grégory et le grand chef lyonnais qui vont trancher, tandis que nos quatre jurés goûtent les quatre plats libres.

Ça passe bien pour Jean-Philippe, puis pour Naoëlle. Florent, lui, n'a pas mis assez de sauce et Yoni a encore une fois raté la cuisson de son plat ! C'est finalement Florent qui remporte l'épreuve de la quenelle... mais pas l'épreuve libre, dans laquelle Naoëlle s'impose. "Elle nous a fait une poularde d'une simplicité extrême mais tellement fabuleuse", lance Ghislaine Arabian. Personne n'est donc qualifié pour la finale.

Deuxième épreuve. Les quatre candidats enchaînent avec l'épreuve suivante : réaliser un menu gastronomique - entrée, plat, dessert - à partir... d'épluchures ! Le chef Eric Guérin est l'invité d'honneur de Ghislaine Arabian et Thierry Marx et donne l'exemple avant de donner le coup d'envoi de l'épreuve. Et là encore, il faudra une unanimité des jurés et d'Eric Guérin pour se qualifier.

Naoëlle sans foi ni loi. Naoëlle est totalement perdue. "Les épluchures, c'est pour les lapins", lance-t-elle. Pour la candidate, c'est le trou noir ! Plus féroce que jamais à l'approche de la grande finale, Naoëlle n'en rate pas une et, voyant que Yoni a pris des crevettes décortiquées, elle décide d'aller lui en voler ! Rien ne semble pouvoir arrêter la demoiselle devenue quasiment sans foi ni loi ! Et si personne n'a rien vu durant l'épreuve, on imagine que les yeux rivés sur leurs petits écrans hier, nos candidats ont dû en rester bouche bée ! Jean-Philippe part sur une idée des plus saugrenues : des yeux de son poisson qu'il veut faire en tempura ! Ghislaine Arabian en frissonne déjà d'avance... Nous aussi ! Il promet néanmoins de ne pas préparer la soupe aux yeux d'Indiana Jones !

Place à la dégustation. Yoni est le premier à passer et s'il pêche sur le plat et ne convainc qu'à moitié sur l'entrée, il séduit sur le dessert. Jean-Philippe a parié sur l'oeil, donc, et c'est difficile à avaler. "Aucun intérêt", lance le chef Guérin. "C'est immangeable", confirme Thierry Marx. Le dessert divise. Florent fait carton plein sur l'entrée, le plat... et le dessert ! Du côté de Naoëlle, l'entrée est réussie, là aussi, mais le plat est trop simple, tout comme le dessert. "On ne va pas bien loin", analyse le chef Guérin.

C'est finalement Florent qui tire une lame verte. Décidément, c'est sa soirée ! Les chefs lui font remarquer à quel point il a traité les épluchures "comme des aliments nobles". En revanche, Ghislaine n'a pas apprécié l'oeil de Jean-Philippe et force le Belge à le manger ! On se croirait dans Koh Lanta ! "C'est pas ce qu'il y a de meilleur", avoue le candidat. Avant d'ajouter en off : "Je l'ai mangé, je suis pas mort, ça va quoi ! Je me suis cru à l'école où la madame appelle la mauvais élève et lui met un bonnet d'âne !" Enfin, le verdict d'Eric Guérin tombe : lui aussi en faveur de Florent ! Florent est donc le premier candidat de Top Chef 2013 qualifié pour la finale... Il est très ému !

Troisième épreuve. Rendez-vous à La Tour d'argent pour l'épreuve suivante, qui oppose donc Naoëlle, Jean-Philippe et Yoni. La maison est spécialisée dans le canard. Naoëlle devra cuisiner un canard aux huîtres, Yoni un canard au sang et Jean-Philippe un canard à l'orange. Yoni n'a jamais cuisiné de canard au sang, grande spécialité de la maison, et n'aime pas du tout le sang. "Ça me répugne", lance-t-il. Naoëlle, elle, avoue ne pas avoir de mal à vider un canard : "Le sang chez les animaux ça ne me dérange pas, ça me dérange chez les humains." Jean-Philippe se demande alors si Naoëlle a déjà vidé un humain ! On bascule quasiment dans le film d'horreur...

Place à la dégustation. Le chef de La Tour d'argent, d'un côté, les chefs Piège et Constant de l'autre. La sauce de Yoni est un peu liquide et le plat sous-assaisonné. Le plat de Jean-Philippe est un peu trop cuit mais les goûts sont là. Enfin, Naoëlle propose un dressage très réussi et, d'un point de vue technique, il semble l'être tout autant, même si l'accompagnement est un peu sommaire. C'est Naoëlle qui découvre la lame verte des chefs... puis celle du chef de La Tour d'argent ! Naoëlle est donc qualifiée pour la finale, à son tour.

Épreuve de la dernière chance. Du thon en deux cuissons : cuit et cru. Les deux candidats n'ont que 45 minutes pour y arriver ! La tension est à son comble !

C'est Yoni qui ouvre le bal de la dégustation et, visuellement, c'est une réussite. Gustativement, en revanche, il est un peu trop acide mais c'est le seul reproche que font les chefs. Le dressage de Jean-Philippe est réussi, lui aussi, et le goût est là. Impossible à ce moment de savoir qui les chefs vont choisir. Le suspense est donc total quand les deux candidats entrent dans l'atelier... C'est finalement Jean-Philippe qui est sauvé ! Le sympathique Belge n'en revient pas, lui qui avait été sorti du jeu il y a quelques semaines et finalement revenu dans la compétition a désormais sa place en finale. Du jamais vu !

Yoni, éliminé, est très ému. Les chefs sont tristes de laisser partir un si bon candidat mais lui assurent que sa signature en cuisine est à conserver. Yoni semble avoir vécu une aventure incroyable grâce à l'émission culinaire de M6. Il verse quelques larmes et confie avoir repris goût et confiance en sa cuisine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel