Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Wes Scantlin (Puddle of Mudd) : Une arrestation pour finir son année calamiteuse

Wes Scantlin (Puddle of Mudd) : Une arrestation pour finir son année calamiteuse
6 photos
Lancer le diaporama
L'intervalle entre les arrestations du rockeur se réduit. La situation s'aggrave...

Non, vraiment, on vous le jure, la main droite solennellement posée sur une bouteille de Johnnie Walker : on aimerait vraiment arrêter d'écrire que Wes Scantlin s'est fait arrêter au volant en état d'ébriété ou en possession de stupéfiants. On aimerait vraiment... Mais c'est encore arrivé.

C'est bien simple : le casier judiciaire du leader de Puddle of Mudd, âgé de 43 ans, est désormais plus long que la liste des singles de son groupe - et ils sont nombreux. Quatre mois après ses derniers démêlés avec la police, Wes Scantlin a cette fois été appréhendé par les autorités pour une raison toute bête, comme le rapporte le site américain TMZ : il n'avait pas changé ses plaques d'immatriculation, dont l'enregistrement était arrivé à expiration...

Au cours du contrôle, les agents se sont aperçus qu'un mandat d'arrêt au nom du rockeur avait été émis et ont procédé à une fouille de son véhicule : immanquablement, ils y ont trouvé une substance prohibée, dont la nature n'a pas été divulguée mais suffisamment compromettante pour que Wes Scantlin soit conduit au poste et écroué. En échange d'une caution de 51 000 dollars, il a pu quitter sa cellule quelques heures plus tard et retourner à sa vie dissolue.

Une longue descente aux enfers, impressionnante

Père d'un garçon de 18 ans et divorcé depuis 2012 de son ex-épouse Jessica Nicole Smith après quatre ans de mariage, l'interprète des fameux She Hates Me et Psycho, trop ivre pour assurer la plupart de ses concerts et hué pour ses play-back à répétition, collectionne les blâmes : arrestation en 2002 suite à une dispute conjugale en public avec sa fiancée de l'époque, en 2004 après avoir saboté un concert de PoM (trop bourré pour se produire, ses partenaires l'avaient laissé seul en scène à insulter le public, faire n'importe quoi et recevoir tout un tas d'objets en signe de mécontentement), expulsion en 2007 de Graceland, la fameuse résidence d'Elvis Presley, pour avoir piqué une tête dans une piscine interdite au public, problèmes avec le Trésor public pour impôts impayés en 2012, arrestation en septembre de la même année pour ivresse dans un lieu public (en l'occurrence, un avion... qui a été obligé de se poser en urgence au Texas pour le débarquer et le remettre aux forces de l'ordre), arrestation en 2013 pour violences conjugales envers son ex-femme, à nouveau en 2014 pour des incidents avec le public lors d'un concert...

Et 2015 aura été une année particulièrement faste, signe que ça ne s'arrange vraiment pas : arrêté en janvier 2015 à l'aéroport international de Denver pour avoir fait le malin sur un tapis à bagages et atterrit dans une zone interdite au public, Wes est retombé dans sa fureur destructrice sur scène en avril (explosant sa guitare et une partie de la batterie), quelques jours avant de se faire inculper de trouble à l'ordre public dans un autre aéroport, celui de Milwaukee. En juin, il était à nouveau trop ivre pour assurer un concert dans l'Ohio (idem en septembre au Sri Lanka) ; en juillet, il aggravait son cas en obligeant la police du Minnesota à une course-poursuite pour l'arrêter en état d'ébriété au volant, et rebelote une dizaine de jours plus tard dans le Dakota du Sud.

A part ça, tous les anciens membres de Puddle of Mudd ont quitté le navire, mais le groupe a annoncé en juillet l'enregistrement de son sixième album, quatre ans après la collection de reprises Re:(disc)overed. Mais d'ici à la sortie, tout peut encore arriver.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image