Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Woody Allen pleure la mort de son ami producteur Jack Rollins

Partenaire de cinéma de Woody Allen pendant de longues années, Jack Rollins est mort à l'âge de 100 ans. Variety rapporte que le producteur-manager est décédé jeudi dans sa maison de Manhattan. Il avait trois filles, Susan, Hillary et Francesca, ainsi que quatre petits-enfants.

Natif de Brooklyn, il a notamment collaboré avec le regretté Charles H. Joffe sur de nombreux films du prolifique Woody Allen. De 1969 à 1993, le duo est crédité sur des longs métrages cultes tels que Annie Hall, Manhattan, Zelig ou encore Radio Days. Ils ont également produit Prends l'oseille et tire-toi !, Bananas, Tombe les filles et tais-toi, Stardust Memories ou Woody et les robots via leur société Rollins-Joffe Productions. Rollins est même apparu à l'écran dans Broadway Danny Rose (1984). "Il me poussait toujours à aller plus loin, à être plus complexe, plus humaine, plus dramatique", avait dit de lui Woody Allen. C'est un timide amateur de comédie que Rollins croise au milieu des années 1950. "On a juste cru qu'il était capable d'avoir les trois étiquettes, comme Orson Welles", se souvient Rollins dans une interview New York Times en 1985.

Éminente personnalité à Broadway, Jack Rollins était également un agent hors pair. Parmi ses clients, Harry Belafonte, l'équipe de comédie de Mike Nichols ou encore le regretté Robin Williams dont il relance la carrière avec la série Mork and Mindy. Jack Rollins a également été le producteur exécutif du fameux Late Night With David Letterman sur NBC de 1982 à 1992. Mais l'amour étant ce qu'il est, même étant à la retraite, Jack Rollins était encore lié aux derniers films de Woody Allen, ce dernier n'hésitant pas à le créditer dans Magic in the Moonlight qu'Allen avait tourné en France avec Emma Stone et Colin Firth. S'exprimant sur son ami dans un communiqué, le réalisateur new-yorkais de 79 ans confie : "Il était l'une des très rares personnes dans ma vie à avoir vécu avec exagération, tel un super-homme."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Karine Ferri dans 50 mn Inside- 14 sept 2019.
Paul, candidat des "12 Coups de midi" (TF1), reçoit un message de la chanteuse Mireille Mathieu dans l'émission du 14 septembre 2019.
Lio montre ses seins sur France 3- 13 septembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel