Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

25e Victoires de la Musique : Benjamin Biolay absolument superbe, Caroline Tresca auteure de la réplique bizarre de la soirée !

En lice pour la Victoire de la Chanson originale de l'année laissée à l'appréciation du public, Benjamin Biolay sera passé deux fois sur scène en début de programme des 25e Victoires de la Musique, ce 6 mars 2010 : une première fois pour interpréter son titre grandiose, La Superbe, une seconde pour prendre part à l'hommage collectif rendu au président d'honneur, Charles Aznavour.

La troisième sera la bonne : huit ans après une première Victoire pour l'album chiqué Rose Kennedy, Biolay, tout récemment récompensé par les Globes de Cristal et l'Académie Charles Cros qui a loué sa Superbe, justement, le voilà sur la scène du Zénith pour recevoir (comme aux Globes) la consécration du Meilleur interprète masculin.

Une récompense décernée après un court et pudique hommage à feu Alain Bashung, disparu en 2009 quelques jours après avoir connu un triomphe historique et poignant, alors qu'il était mourant, aux Victoires.

Et si le discours de Benjamin Biolay porte la marque du panache arty du garçon ("je remercie la musique parce que c'est sa victoire"), on retiendra la réplique inénarrable, sur un ton surnaturellement... pas naturel, de Caroline Tresca, remettante de cette Victoire, à l'ouverture de l'enveloppe fatidique : "Ouais, super !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel