Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Angelina Jolie harcelée à 22 ans par un grand producteur : Elle brise le silence

L'immense star hollywoodienne a ajouté son nom à la longue liste de femmes harcelées ou agressées par Harvey Weinstein.

Cinq jours près les révélations du New York Times, les langues se délient à Hollywood pour évoquer des faits de harcèlement et d'agression sexuelle qui pleuvent sur le producteur Harvey Weinstein. Des actrices de premier plan telles que Gwyneth Paltrow, Rosanna Arquette, Asia Argento mais aussi des Françaises (Emma de Caunes et Judith Godrèche) n'ont pas hésité à témoigner contre le mogul hollywoodien. Également citée dans cette enquête qui vient compléter celle du New Yorker : Angelina Jolie.

Très brièvement, la star américaine raconte son face-à-face avec Harvey Weinstein, à la fin des années 90. À l'époque, Angie n'est pas encore la révélation primée d'Une vie volée et la star de Tomb Raider. Elle joue dans La Carte du coeur, une comédie romantique chorale avec Gillian Anderson et Sean Connery. Producteur exécutif, Harvey Weinstein distribue le film via Miramax, une société de production et de distribution cofondée avec son frère et à qui on doit Le Patient anglais ou Pulp Fiction.

À la sortie du film en 1998, Angelina Jolie, âgée d'à peine 22-23 ans, a rendez-vous avec le producteur qui, selon le New York Times, lui fait des "avances non désirées" dans sa chambre d'hôtel. Elle refuse et décide alors de faire un choix radical et risqué pour sa carrière. "J'ai eu une mauvaise expérience avec Harvey Weinstein dans ma jeunesse, et en conséquence, j'ai choisi de ne plus jamais travailler avec lui et d'avertir les autres quand ils le faisaient", confie Angelina Jolie dans un mail transmis au Times. "Ce comportement envers les femmes, sur n'importe quel terrain, dans n'importe quel pays, est inacceptable", a ajouté la très engagée et courageuse réalisatrice de D'abord ils ont tué mon père (actuellement sur Netflix).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Angelina Jolie, sexy et décolletée, dévoile tous ses tatouages à Paris
Angelina Jolie, une touriste élégante et convoitée à Paris
Brad Pitt, bain de foule à Cannes avant de retrouver Angelina