Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Astérix : La fille d'Uderzo toujours en guerre, face à un témoignage explosif

Les dernières aventures d'Astérix le Gaulois se vendent comme des petits pains. À tel point que les éditions Albert-René ont été contraintes de lancer dans l'urgence des réimpressions pour alimenter les réseaux de distribution. Mais loin de l'euphorie déclenchée par le succès d'Astérix chez les Pictes, 35e opus des histoires du plus célèbre des moustachus et de son compère Obélix - premier album sans Albert Uderzo -, une guerre se joue dans la coulisse. Une guerre de famille qui oppose le dessinateur historique d'Astérix, Albert Uderzo, et sa fille Sylvie. Cette dernière vient de déposer une nouvelle plainte à l'encontre de l'expert-comptable du groupe Albert-René pour faux témoignage.

Une histoire de famille douloureuse

Pour comprendre l'objet de cette plainte révélée par RTL, il faut remonter à 2011 lorsque Sylvie Uderzo dépose une plainte contre X pour abus de faiblesse, avec pour cible l'entourage de son père qui profite de son âge avancé (86 ans) pour influer sur les décisions liées à l'univers d'Astérix. "Il y a deux histoires : celle qui est publique et celle que je vis sur le plan familial, mais malheureusement, je ne pouvais pas laisser mes parents entourés de ces gens-là", confie-elle à RTL. Or, l'enquête de la brigade de répression de la délinquance aux personnes est formelle : "Aucun élément n'a révélé des faits d'abus de faiblesse." Et pourtant, ils ont entendu le dessinateur à cinq reprises.

Mais Sylvie Uderzo, accompagnée de son époux Bernard de Choisy, n'en démord pas : Albert Uderzo est victime de son entourage. "Il s'avère qu'il y a des preuves dans cette enquête, poursuit la fille du célèbre dessinateur au micro de RTL. Je suis partagée entre le désir profond de retrouver mes parents et mes enfants qui attendent de moi que les choses s'arrangent justement." Sylvie Uderzo a donc déposé en octobre plainte pour faux témoignage, dans laquelle elle vise l'expert-comptable de son père. Selon elle, ce sont les déclarations mensongères de cet homme qui auraient pesé dans la décision de la justice de classer sans suite sa plainte pour abus de faiblesse.

Astérix et les millions

Mais que dit l'expert-comptable dans sa déposition ? L'Express s'est procuré ce témoignage (à retrouver sur le site de l'hebdomadaire) qui n'épargne en rien la fille d'Albert d'Uderzo. Un homme qui travaille depuis le début des années 90 pour la famille et gère son patrimoine estimé à 30 millions d'euros. "Albert m'a toujours fait entièrement confiance et tout ce que j'ai fait pour lui a toujours abouti à des victoires", confie-t-il aux policiers.

Il revient notamment sur la vente des éditions Albert-René à Hachette en 2008, qu'il a effectuée avec un avocat, mandaté par une "lettre de mission spécifique". Il obtient alors 22,7 millions d'euros pour Albert Uderzo, quand Sylvie touche pas moins de 13 millions d'euros grâce aux actions que lui avait gracieusement offertes son père. Mais au-delà de cette vente, il explique qu'il a poussé le créateur d'Astérix à céder le groupe, pour éviter qu'il ne tombe entre les mains de sa fille et de son gendre.

Sylvie Uderzo et son mari pointés du doigt

Pour lui, le couple profite pleinement sans s'impliquer. "De 2001 à 2006, le couple a retiré de ses activités professionnelles aux Éditions Albert-René un revenu global de 2,185 millions d'euros", explique l'expert-comptable. Elle officie comme éditrice et occupe le poste de directrice générale. Lui facture ses prestations publicitaires de manière très généreuse. De plus, le couple ne semble pas vraiment travailler et a tendance à agir en petits chefs, au point d'exaspérer le patriarche. Même Anne Goscinny, fille de René Goscinny, avait demandé en 1997 à un "expert indépendant d'enquêter sur l'intérêt des missions" de Bernard de Choisy qui, à plusieurs reprises, s'est embrouillé avec l'expert-comptable de la maison sur des combines financières.

Si bien que lors de la cession des Éditions Albert-René à Hachette, la maison d'édition aurait, pour entériner la vente, posé comme condition que Sylvie Uderzo et son époux ne fassent plus partie du groupe. Ce sera chose faite en 2007, Hachette n'ayant "pas besoin de Bernard de Choisy et de ses sociétés inutiles et coûteuses" en matière de communication, tout en constatant que "Sylvie [...] ne travaillait pas de manière effective aux Éditions Albert-René". Licenciée en 2007 pour faute grave, Sylvie Uderzo avait contesté son licenciement et les prud'hommes lui avaient accordé gain de cause et indemnités en 2008.

Le témoignage de l'expert-comptable est donc explosif et ne va pas dans le sens de Sylvie Uderzo. Celle-ci a donc décidé de porter plainte pour faux témoignage, estimant que ces déclarations n'étaient qu'un tissu de mensonges et rappelant au passage que son père avait toujours refusé qu'une suite soit imaginée aux aventures d'Astérix. Jusqu'à la vente à Hachette.

Du côté d'Albert Uderzo, on souffre de la situation, lui qui a parlé pour la dernière fois à sa fille le 3 décembre 2012 dans le bureau d'un juge d'instruction, comme le rappelle L'Express. En avril 2012, il confiait : "Je suis en bonne santé, et si je suis moins actif du fait de mon grand âge, je contrôle tout ce qui touche au personnage d'Astérix de très près et tout ce qui se fait sur le prochain album."

Et toujours avec un oeil aiguisé, puisque Astérix chez les Pictes, avec Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad aux dessins, rencontre un succès sans précédent et qu'une exposition consacrée au petit Gaulois et son acolyte Obélix cartonne également à la bibliothèque François-Mitterrand.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Jade Hallyday en voyage au Vietnam - Instagram, 26 avril 2019
Samuel et Guillaume se livrent sur leur aventure à quelques heures de la grande finale de "Top Chef 10", diffusée mercredi 8 mai 2019 sur M6.
Laeticia Hallyday ressort une vidéo avec Johnny Hallyday à l'occasion de l'anniversaire de leur ami Jean-Claude Sindres le 7 avril 2019. La vidéo a été tournée le 7 avril 2017 à Los Angeles, quelques mois avant la mort de Johnny Hallyday.
Nolwenn Leroy se confie sur l'allaitement dans "Ca ne sortira pas d'ici", France 2, 24 avril 2019
Thomas Ngijol parle de Karole Rocher sur le plateau de Clique sur Canal+ le 10 février 2019
Larusso, nouvelle artiste de la tournée "Stars 80", en concert au Stade de France le 18 mai 2019.
Exclu - Marion Bartoli répond aux questions de Purepeople.com pour le format La Liste. Mai 2019
Alix des "Marseillais" parle de ses opérations de chirurgie esthétique - 13 février 2019, Purepeople
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel