Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte de Turckheim : Mort de son père, le baron Arnaud de Turckheim

Exclusif - Enregistrement de l'émission "Le Divan" avec Charlotte de Turckheim en invitée et présentée par Marc-Olivier Fogiel. Le 13 janvier 2017. © Cyril Moreau / Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Enregistrement de l'émission "Le Divan" avec Charlotte de Turckheim en invitée et présentée par Marc-Olivier Fogiel. Le 13 janvier 2017. © Cyril Moreau / Bestimage
L'actrice et réalisatrice pleure son papa.

Charlotte de Turckheim est en deuil. Le père de l'actrice, réalisatrice et humoriste de 62 ans, le baron Arnaud de Tuckheim, est mort le samedi 10 février 2018. Il avait 90 ans. On ignore les causes du décès, mais "la famille tient à remercier tout particulièrement le docteur Pâques-Thomas et toute l'équipe médicale pour leur dévouement", peut-on lire ce mercredi 14 février dans Le Carnet du jour du Figaro. On apprend que la cérémonie aura lieu en l'église d'Eygalières (Bouches-du-Rhône), le vendredi 16 février, à 14h30.

Née Anne-Charlotte de Turckheim, la réalisatrice de Mince alors ! est la fille du baron Arnaud de Turckheim (1928), appartenant à la famille noble protestante de Turckheim (dans le Haut-Rhin), et de Françoise Husson. En février dernier, sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel, elle s'était épanchée sur sa famille et notamment sur un moment marquant pour elle : le départ de son père du foyer en 1968. Elle avait 13 ans quand son papa décide du jour au lendemain de quitter sa famille et de vendre son entreprise afin de partir à l'autre bout du monde avec la soeur de l'acteur Gérard Lanvin. "En fait, tout ce que je vous ai enseigné jusqu'à présent, c'est des conneries. Maintenant il faut vivre, il faut s'éclater. En gros, faites ce que vous voulez", aurait-il déclaré avant d'abandonner ses proches.

"1968 a été pour lui un choc. C'est lui qui fait sa révolution et il se dit : 'Mais en fait, qu'est-ce que c'est que cette vie bourgeoise dans laquelle je vous ai mis, moi j'ai envie de vivre, j'ai envie de m'éclater, je pars en Inde.' Lui qui avait un look costard-cravate se retrouve avec des turbans dans les cheveux... À ce moment, tout notre système de valeurs vole en éclats. (...) Ça a été horrible, extrêmement violent. Je pense que, inconsciemment ou consciemment, c'est comme s'il avait voulu tous nous réveiller", racontait l'actrice.

De cette période, Charlotte de Turckheim dit avoir retenu une leçon sur l'importance pour une femme d'être indépendante. "Pour ma mère, ce qui a été dur, c'est qu'elle s'est retrouvée seule avec quatre enfants. Elle avait toujours travaillé dans la boîte de son mari. Elle a dû tout recommencer alors qu'elle avait une quarantaine d'années. C'est aussi à cause de ça que j'ai voulu tenir ma vie entre mes mains", a révélé l'actrice qui a récemment été à nouveau grand-mère après la naissance du premier enfant de sa fille actrice Julia Piaton (Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Selena Gomez en cavale dans les rues de Paris !
Jessica Biel, la chérie de Justin Timberlake dévoile son arme secrète : un sourire ravageur
Bruce Willis en cavale dans les rues de Paris