Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Beckham-Thierry Henry : Bagarre générale et simulation à hurler de rire !

12 photos
Lancer le diaporama
Une fin de rencontre qui tourne en bagarre générale. La demi-finale aller des playoffs de MLS entre le Los Angeles Galaxy et les New York Red Bulls n'a pas été marquée que par la classe de David Beckham et la défaite de Thierry Henry, mais aussi par une bagarre générale en fin de rencontre !

L'an dernier, ni Thierry Henry ni David Beckham n'avaient pu aller au bout et mettre la main sur le Graal de la MLS, tous deux éliminés avec leurs équipes respectives avant la dernière marche vers le trophée. Cette année, l'un des deux s'apprête à priver l'autre de cet espoir...

Et à l'issue d'un premier round particulièrement viril, c'est David Beckham qui mène aux points contre un Titi yankee loin de s'avouer K.O. : dimanche soir, en demi-finale aller des playoffs de la MLS (le championnat américain de soccer), le Los Angeles Galaxy de Becks s'est imposé 1 à 0 dans la Red Bull Arena des New-Yorkais de Thierry Henry.

C'est justement un ancien des Red Bulls qui matérialisé dès la 15e minute l'ascendant des Californiens dans l'entame de match : à la réception d'une passe lumineuse du spécialiste en la matière, David Beckham (le genre de passes que le public du Parc des Princes rêverait d'admirer à destination de Gameiro), Mike Magee, qui a rejoint le Galaxy en provenance de Big Apple en 2009, ne manquait pas l'occasion d'inscrire le seul but de la rencontre. Mais ce ne fut pas le clou d'un spectacle acharné sur le terrain...

En effet, si la sensation du début de match est venue du coup d'envoi fictif donné par la nouvelle pépite brésilienne, Neymar, présent à New York quelques heures après avoir corrigé à lui tout seul l'Atlético-PR (4-1) avec son équipe de Santos en inscrivant le premier quadruplé de sa carrière, la fin de rencontre n'était pas mal non plus, virant à la bagarre générale ! Le capitaine de l'équipe nationale mexicaine Rafael Marquez s'est (encore) signalé : il mit le feu aux poudres en lançant gratuitement le ballon sur la star de la sélection américaine Landon Donovan, au coup de sifflet final. Une échauffourée comme on en voit régulièrement sur les prés s'ensuivit, au cours de laquelle Rafa Marquez tenta de distribuer les baffes et... fit semblant d'en avoir reçu une de Juninho. Pardon, il en a bien reçu une : il se l'est mise lui-même, comme le prouve l'enregistrement à charge d'un téléspectateur, dont vous pouvez retrouver la vidéo dans notre player. Résultat des courses : l'ancien Monégasque Marquez et Juninho écopent chacun d'un carton rouge de dernière minute, synonyme de suspension pour le match retour en Californie, jeudi 3 novembre à Los Angeles. Ça risque d'être chaud.

Sinon, pour parler sport : en finale de conférence Ouest, le vainqueur a toutes les chances de retrouver le Real Salt Lake, qui n'a fait samedi soir qu'une bouchée des Seattle Sounders (3-0).

Et sinon, pour parler cirque, on ne se lasse pas de voir et revoir le cinoche de Marquez, tout ce que le foot a fait de mieux...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel