Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dominique Besnehard défend sa protégée Julie Gayet : "Je n'aime pas Maïwenn"

Maïwenn Le Besco - Avant-première du film "Mon Roi" au cinéma Gaumont Capucines à Paris, le 12 octobre 2015.
12 photos
Lancer le diaporama
Maïwenn Le Besco - Avant-première du film "Mon Roi" au cinéma Gaumont Capucines à Paris, le 12 octobre 2015.
L'ex-agent rebondit sur la bisbille qui a opposé Julie Gayet à la réalisatrice de "Mon Roi".

La brouille entre Julie Gayet et Maïwenn n'a pas fini de faire couler de l'encre. Dominique Besnehard, que l'on sait très proche de la présumée compagne du président de la République (il a été son agent par le passé et est devenu son ami), a en effet profité d'une interview accordée à Clap ! Mag pour dézinguer l'actrice et réalisatrice Maïwenn Le Besco.

Le producteur de Dix pour Cent a ainsi jugé l'attitude de la réalisatrice du film Mon Roi "inadmissible". En effet, cette dernière, ulcérée de se voir dans le documentaire Cinéast(e)s de Julie Gayet alors qu'elle avait fermement dit qu'elle ne voulait pas y figurer, a menacé sa rivale de l'égorger si elle ne retirait pas la séquence en question.

Cette femme n'aime pas les comédiennes !

"Je n'aime pas Maïwenn, lâche Dominique Besnehard. Je trouve que Le Bal des actrices est un film infâme. Cette femme n'aime pas les comédiennes." Voilà qui est dit !

En mai dernier, Maïwenn - qui présentait alors Mon Roi en compétition au Festival de Cannes - livrait en toute franchise sa version de l'histoire. "Julie m'avait proposé de participer à son film. Poliment, j'avais répondu que je n'avais pas le temps. Puis, j'apprends par la presse que je suis dans son docu. Elle avait pris des images ailleurs, sans me demander. J'ai pété un boulon. Je prends rarement la parole dans les médias, je veux qu'on me laisse tranquille et je déteste apparaître dans la presse ou à la télévision sans raison, alors qu'on n'aille pas piquer des images de moi ailleurs pour servir un sujet qui n'a pas lieu d'être. C'est un sujet sur lequel je ne veux pas communiquer parce que je le trouve bidon : je refuse ce débat car il n'existe pas ! Je l'ai appelée en lui demandant de me couper au montage, mais le film était déjà diffusé. Je lui ai dit : 'C'est simple, je vais venir t'égorger de mes propres mains si tu ne vires pas ma séquence.' J'ai fait appel à un avocat. C'est allé loin."

Julie Gayet, qui s'interrogeait dans son documentaire sur ce que c'était que d'être une cinéaste en France, où seules 20 % des metteurs en scènes sont des femmes, n'a pas répondu à l'attaque de sa consoeur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Jessica Biel, la chérie de Justin Timberlake dévoile son arme secrète : un sourire ravageur