Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dorothée, de retour à Bercy : Il n'y avait pas foule... mais quelle ambiance !

"C'est bon de revenir, là dans sa maison, c'est bon de retrouver ses amis, réunis comme une grande famille", chantait Dorothée en 1987... C'est l'impression qu'elle a donnée, samedi 18 décembre, pour son grand soir sur la scène parisienne de Bercy qu'elle connaît comme sa poche après s'en être emparée 57 fois : celle d'une famille reformée après une quinzaine d'années devant le public qui l'a consacrée.

Entourée d'Ariane, la tante sympa, Jacky, le cousin un peu benêt, Corbier, le parrain aux chansons rigolotes, les Musclés, quatre oncles complices (et non plus cinq depuis le décès de René), et d'Hélène Rollès, la grande soeur, Dorothée, la maman, avait également fait venir le tombeur Christophe Rippert et Sébastien Roch, le beau Cri-Cri d'Amour de Hélène et les Garçons... Seul Patrick Simpson-Jones, resté aux Etats-Unis, manquait à l'appel.

Le public a répondu présent mais Jean-Luc Azoulay avait-il vu trop grand après le carton de sa poule aux oeufs d'or à l'Olympia ? Eh oui, quatre Olympia, même remplis à ras-bord, ça n'est pas suffisant pour remplir Bercy... 6 000 spectateurs se sont bousculés pour applaudir Dorothée et ses amis sur la gigantesque scène du POPB. Jean-Luc Azoulay nous avait pourtant promis un Bercy rempli à 80% (la salle peut habituellement accueillir 18 000 spectateurs). Faisons les comptes : 14 000 personnes étaient attendues... Plus de la moitié d'entre elles avaient leur billet mais ne sont pas venues ? Non, en réalité, la salle de Bercy peut être aménagée de telle façon que la capacité est réduite de moitié. C'est ce qui a été décidé pour cet événement.

Mais qu'à cela ne tienne, les troupes d'AB Prod ont fait le show : on passera l'éponge sur la voix de Dorothée qui est ce qu'elle est aujourd'hui, et les fausses notes à répétition, parce qu'au fond, le public s'est voulu indulgent. Et pour cause, il n'est pas venu entendre de la grande musique (heureusement, il aurait été déçu !), mais est tout simplement venu applaudir la plus célèbre babysitter de France, celle qui a égayé les mercredis après-midi de plusieurs millions d'enfants dans les années 80 et 90. Juste histoire de se replonger dans des souvenirs impérissables d'enfance.

"C'est vraiment un grand bonheur de vous retrouver ici, à la maison ! Vous vous souvenez ce que je vous disais quand vous étiez petits : ici, tout est permis. On peut taper des mains, taper des pieds, crier, hurler, et chanter !", a-t-elle lancé en ouverture du spectacle, clin d'oeil à la phrase qu'elle lançait systématiquement au jeune public de Bercy, au bon vieux temps.

L'ambiance ? Variable. Les gros hits (Allo monsieur l'ordinateur, Tremblement de terre, Nicolas et Marjolaine, Hou la menteuse, Tant qu'on a des amis interprétée en collégiale, etc.) génèrent une hystérie inqualifiable chez ces 6 000 grands enfants... Une euphorie qui retombe aussi vite qu'elle est apparue quand Dorothée change de registre. Et pour cause, dès qu'un titre tiré du nouvel album est entonné, ils se réfugient sur Facebook via leur Smartphone pour tuer le temps... Pas de doute : c'est la Dorothée vintage qu'ils sont venus applaudir.

C'est après avoir interprété Folle de vous - titre extrait de son album Nashville Tennessee (1994) - qu'elle saluera à maintes reprises son public, mettant un terme à un spectacle très complet de plus de 3h30... Pas mal ! Rappelons également que le concert était diffusé en direct sur la chaîne IDF1.

Jean-Luc Azoulay, de son côté, nous l'a promis : Dorothée assurera bien une tournée à travers la France au printemps, après avoir annulé l'ensemble des dates prévues les unes après les autres "pour des raisons techniques"... Sa façon de dire qu'il est nécessaire d'attendre les rentrées d'argent générées par le Bercy de Dorothée pour financer les prochains shows ?

L'album Dorothée 2010 est, quant à lui, dans les bacs depuis le 13 décembre, de même que le DVD live du concert à l'Olympia, capté en avril dernier.

JO
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel