Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elena d'Espagne : Ses enfants en deuil avec leur père Jaime de Marichalar

Jaime de Marichalar quitte l'église Santo Domingo avec ses enfants Felipe et Victoria, issus de son mariage avec Elena d'Espagne, lors des funérailles de sa mère María de la Concepción Sáenz de Tejada y Fernández de Boadilla, célébrées le 16 mars 2014 à Soria.
62 photos
Lancer le diaporama
Jaime de Marichalar quitte l'église Santo Domingo avec ses enfants Felipe et Victoria, issus de son mariage avec Elena d'Espagne, lors des funérailles de sa mère María de la Concepción Sáenz de Tejada y Fernández de Boadilla, célébrées le 16 mars 2014 à Soria.

Jaime de Marichalar n'est certes plus un membre de la famille royale d'Espagne depuis qu'a été scellé fin 2009, après 14 ans de mariage, son divorce avec l'infante Elena, fille aînée du roi Juan Carlos Ier et de la reine Sofia, et depuis qu'il a été officiellement destitué en février 2010 de ses titres de courtoisie, mais l'ancien duc de Lugo, d'une certaine manière, fait toujours partie de la famille. Alors qu'il vient de perdre sa mère, Elena, Sofia mais aussi la princesse Letizia faisaient partie des proches venus offrir leurs condoléances et manifester leur soutien.

María de la Concepción Sáenz de Tejada y Fernández de Boadilla, comtesse douairière de Ripalda de par son mariage avec Amalio de Marichalar y Bruguera et mère de six enfants dont Jaime de Marichalar (quatrième de la fratrie), est morte dans la soirée du jeudi 13 mars 2014 à l'hôpital de La Paz, à Madrid, où elle avait été admise lundi à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Bientôt 45 ans après le décès de son époux, disparu en 1979 à 67 ans, elle s'est éteinte à l'âge de 85 ans, entourée de ses proches, qui se sont relayés à son chevet au cours de ses derniers moments. Dans les heures qui précédèrent sa mort, confirmée aux alentours de minuit, les six enfants de la duchesse étaient en effet sur place, y compris Alvaro de Marichalar, aventurier qui a interrompu une expédition dans le Pacifique pour dire adieu à sa mère et se réconforter mutuellement avec ses frères Amalio Joaquín, Jaime, Luis María, Ignacio et avec leur soeur Ana.

Depuis mardi, la famille royale se tenait informée de l'évolution de l'état de María de la Concepción Sáenz de Tejada y Fernández de Boadilla. La reine Sofia lui avait rendu visite, ainsi que l'infante Elena. Toutes deux avaient conservé de vrais liens avec l'ex-belle-mère de l'infante, qui était une grand-mère présente pour leurs excellences Felipe (15 ans, qui accompagnait alors sa mère) et Victoria (13 ans), issus du mariage d'Elena et de Jaime de Marichalar. C'est d'ailleurs à l'occasion de la communion de Victoria, en 2013, que la comtesse de Ripalda avait fait sa dernière apparition publique, au bras de son fils Jaime.

Au lendemain du décès de la comtesse, parmi les allées et venues des proches, tout à leur peine et aux dispositions mortuaires, Elena et Letizia d'Espagne s'étaient déplacées pour présenter leurs condoléances à la famille. L'aînée du couple royal était venue avec son fils Felipe, très visiblement affecté...

Dimanche 16 mars, l'adolescent avait revêtu un costume noir et affichait le même visage endolori pour assister aux obsèques de sa grand-mère paternelle, dont les cendres ont été déposées à Soria, dans le caveau familial à l'église Santo Domingo, où repose depuis longtemps le comte de Ripalda. Sombre, Jaime de Marichalar, qu'on pouvait apercevoir en début de mois à Paris (une ville où il a vécu et travaillé au début de sa carrière, et où il a rencontré l'infante Elena, lors de ses études en littérature), tenait par la main ses deux enfants, Felipe et Victoria, sur le trajet de quelques dizaines de mètres séparant le palais San Clemente, fief des Marichalar, de l'église où le père Ignacio Lopez, ami de la famille, devait conduire l'office funèbre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel