Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Françoise Sagan "amère et très déçue" à la fin de sa vie, son fils raconte

Françoise Sagan est morte à l'âge de 69 ans en 2004 des suites d'une embolie pulmonaire. Depuis, son fils Denis Westhoff prend soin de son héritage littéraire, toujours aussi populaire. Le temps d'une interview, il se souvient la fin de vie pour le moins compliquée de sa mère.

À 56 ans, le fils de Françoise Sagan continue de faire vivre l'héritage littéraire de sa mère. Alors que de nouvelles adaptations de l'incontournable Bonjour tristesse sont en préparation, Denis Westhoff, le fils de l'écrivaine et de l'Américain Bob Westhoff, a accordé une nouvelle interview au magazine Ici Paris de ce 7 novembre 2018. L'occasion pour ce photographe de métier de raconter la fin de vie éprouvante de sa mère.

À lire aussi

"Mes parents ont divorcé très tôt mais ils ont continué à vivre ensemble pendant huit ou neuf ans. Ma mère refusait énergiquement l'idée de se sentir attachée à quelqu'un, ce qui ne les a pas empêchés de s'aimer passionnément, a-t-il affirmé à nos confrères. La disparition de mon père, en 1990, des suites d'un cancer a été terrible pour elle."

Elle jugeait la France ingrate

Denis Westhoff évoque à quel point la fin de vie de sa mère a été difficile à tous les niveaux : "Elle a tout accumulé : ennuis de santé, ennuis d'argent, et ennuis avec la justice. (...) Privée de tout, elle vivait, à la fin de sa vie, hébergée chez une amie. Elle qui était toujours gaie et s'interdisait de raconter ses ennuis, était amère et très déçue ; notamment à l'égard de la France qu'elle jugeait ingrate... Elle considérait très justement avoir contribué à une certaine image de ce pays par sa littérature."

Pour ce qui est de la créance qu'elle a laissée après sa mort en 2004, près de 1 200 000 euros, son fils explique en voir enfin le bout : "Dix années auront été nécessaires pour combler cette dette et j'arrive bientôt fort heureusement au terme de son remboursement." Peut-être la prochaine adaptation de Bonjour tristesse au cinéma l'aidera-t-elle à finir de payer les dettes de sa célèbre mère.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Marlène Duval, révélée dans "Loft Story" en 2002 et aujourd'hui chanteuse, se livre sur sa vie privée et évoque ses amours en exclusivité pour "Purepeople.com".
Le bébé de Meghan Markle s'agitant dans son ventre en janvier 2019.
Eric Antoine en interview pour "Purepeople", 1er avril 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel