Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Héritage de Johnny Hallyday : La justice du côté de Laeticia ?

Laeticia et Johnny Hallyday ont fêté l'anniversaire de leurs filles Jade et Joy (9 et 5 ans) dans leur villa a Saint-Barthelemy.
19 photos
Lancer le diaporama
Laeticia et Johnny Hallyday ont fêté l'anniversaire de leurs filles Jade et Joy (9 et 5 ans) dans leur villa a Saint-Barthelemy.
La loi pourrait donner raison à la veuve du rockeur.

Le bras de fer judiciaire s'annonce délicat entre Laura Smet, David Hallyday et leur belle-mère Laeticia. Lundi 12 février 2018, les deux enfants aînés de Johnny Hallyday ont fait savoir qu'ils contestaient le testament de leur père qui les déshériterait au seul profit de sa veuve. "Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indique un communiqué des avocats de Laura Smet transmis à l'AFP.

Si l'actrice de 34 ans et fille de Nathalie Baye a choisi de se "battre" au côté de son frère David (le fils de Sylvie Vartan est le "codemandeur" dans cette procédure), c'est parce que les dispositions testamentaires "contreviennent manifestement aux exigences du droit français", assurent ses représentants, qui se sont vu confier "la mission de défendre ses intérêts et de mener toutes les actions de droit permettant la sauvegarde de l'oeuvre de son père". En effet, la loi française n'autorise pas le défunt à déshériter ses enfants.

Jurisprudence

Mais la loi pourrait toutefois se ranger du côté de Laeticia Hallyday. Les dernières volontés du rockeur ont été rédigées en Californie, où il vivait depuis plusieurs années avec sa femme et leurs deux filles et où la loi "laisse l'auteur du testament libre" de priver ses enfants de leur héritage, précise le magazine Capital. Dans cette optique, nos confrères rappellent que le litige qui déchire le clan Hallyday fait écho à celui des enfants de Maurice Jarre. À sa mort en 2009, le compositeur avait tout légué à sa dernière épouse, Fong F. Khong, via un "family trust constitué de [son] vivant en vertu de la loi américaine".

Les enfants nés de ses précédentes unions, dont son fils musicien Jean-Michel Jarre, avaient donc été déshérités. Après avoir lancé une procédure pour contester cette décision, ce dernier avait essuyé un refus par la justice française. La Cour de cassation avait effectivement jugé que Maurice Jarre était dans son droit car "ses unions, à compter de 1965, [avaient] été contractées aux États-Unis, où son installation était ancienne et durable".

Les héritiers ne sont pas dans une "situation de précarité"

Si l'installation de Johnny Hallyday en Californie est plus récente et qu'une partie de son patrimoine réside encore en France (deux cartes qui pourraient servir la défense de Laura Smet et David Hallyday), un "autre argument retenu par les juges" pourrait "clairement jouer en leur défaveur". Les héritiers ne sont effectivement pas "dans une situation économique de précarité ou de besoin". Dans un tel cas, "l'absence de réserve héréditaire dans la loi californienne ne peut alors être considérée comme contraire à l'ordre public international français".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles