Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Incroyable Talent 2018 : Marianne James fond en larmes, frayeur et Golden Buzzer

39 photos
Lancer le diaporama
Strauss Serpent - "La France a un incroyable talent 2018", le 30 octobre 2018 sur M6.
Enfin ! La célèbre émission de castings est de retour avec un nouveau jury. Si la chanteuse Hélène Ségara et l'humoriste Éric Antoine sont toujours de la partie, deux petits nouveaux ont fait leurs premiers pas. Il s'agit de Marianne James et de Sugar Sammy. Résumé de cette première soirée.

La France a un incroyable talent est de retour sur M6 avec Hélène Ségara, Éric Antoine et deux petits nouveaux, Marianne James et Sugar Sammy. Après l'édition précédente, entachée par les révélations sur Gilbert Rozon, le programme revient avec des numéros exceptionnels. Voici ce qu'il s'est passé le 30 octobre.

À lire aussi

Les audiences : M6 s'est hissée à la troisième marche du podium après France 3 qui diffusait Capitaine Marleau et TF1 qui diffusait la série médicale Good Doctor. Le premier épisode d'Incroyable Talent 2018 a réuni 3,48 millions de téléspectateurs ( soit 15,4% de part de marché sur les individus de 4 ans et plus et 23,1% sur les ménagères de moins de 50 ans). L'émission signe ainsi son meilleur démarrage sur cible depuis sept ans.

Professeur Wacko

Vladimir (48 ans) fait du trampoline comme personne. En plus d'effectuer des sauts de façon très professionnelle, il a le chic pour jouer les mauvais cascadeurs, tomber violemment et se prendre un plongeoir dans la figure. Un mélange de technique et d'humour qui a fait se lever le jury. "Faire bon et mauvais en même temps, j'ai rarement vu ça", a lancé Sugar Sammy. Hélène Ségara a pour sa part "eu les dents toutes sèches d'avoir autant sourit". Il obtient quatre "oui".

Team Spotlight

Ce groupe de danseurs, composé de trente filles et d'un garçon âgés de 11 à 20 ans, propose des chorégraphies rythmées et ensoleillées. Sur le plateau, ils ont littéralement mis le feu. "C'est comme une pluie de confettis multicolores, je dis bravo", a commenté Hélène Ségara. Sugar Sammy qui pour sa part a buzzé la performance, a commenté : "Je vous trouve très mignonnes mais je trouvais qu'il n'y avait pas d'uniformité, autant dans les costumes que dans les mouvements." Un avis que ne partage pas par Éric Antoine qui a trouvé le tout "festif et aérien". Le jury est donc partagé. C'est finalement Marianne James qui fait pencher la balance vers le "oui". Ils poursuivent donc l'aventure.

Nadia et Dakota

Nadia (21 ans) et Dakota (27 ans) – qui ne forment pas un couple dans la vie – dansent ensemble depuis quatre ans. Cette réceptionniste et ce dessinateur proposent une chorégraphie de danse contemporaine inspirée de la violence conjugale, drame qui a touché la vie d'un de leurs proches. Une performance qui a touché Hélène Ségara et Marianne James qui se retrouvent les larmes aux yeux. Les jurés sont debout. "À la première seconde, vous avez transformé votre visage. Je n'ai jamais vu ça de ma vie, mademoiselle, de vos racines de cheveux aux orteils, vous avez changé. (..) C'est ce qu'on appelle donner le vertige. On a été attiré dans votre monde. J'ai adoré", a commenté Marianne James. Un avis partagé par tous. "Tous les ingrédients étaient parfaits, le jeu, la danse, la musique... Bravo", a ajouté Sugar Sammy. Ils ont fait l'unanimité.

David Stone

David est un magicien qui avait été engagé il y a dix ans pour l'anniversaire de mariage des parents de David Ginola. Le candidat connaît aussi Éric Antoine et pour cause : il a participé à des championnats olympiques de magie. L'homme de 45 ans, avec la complicité de David Ginola, propose une sorte de tour de mentalisme. Il trouve quel aliment Marianne James avait en tête et sort de sa bouche le légume auquel pensait le présentateur et ex-sportif. Il fait de même en devinant les cartes choisies par le jury. Bref, il cartonne. "On sent ton professionnalisme. Humour et magie ne fonctionnent pas toujours ensemble, là oui", commente Sugar Sammy. Marianne James est elle aussi convaincue et ne comprend toujours pas comment il a réussi son numéro. Éric Antoine lui réserve de son côté une standing-ovation.

Farès

Ce jeune homme de 16 ans, originaire du Sud de la France, est un rappeur qui souhaite faire passer des messages. Ce soir, il a voulu transmettre "une lettre à l'humanité" sur une de ses compositions effectuées au piano. Un moment touchant et poétique qui emballe le quatuor. "Tu as plus de maturité que le président des États-Unis. Tu as un bel avenir dans ce domaine", lance Sugar Sammy. "Tu as de belles valeurs. C'est l'ignorance qui pousse le monde dans l'obscurantisme. Il faut que des voix comme la tienne s'élèvent aujourd'hui. Reste lumineux, c'était beau", poursuit Hélène Ségara. Marianne James en attend plus.

Masha

Cette jolie blonde de 30 ans se sert d'un porte-bagages pour faire un numéro de suspension et d'acrobaties. Un tour particulièrement gracieux qui a mis les jurés en émoi, tout particulièrement Hélène Ségara et Marianne James car il a été effectué sur le titre Sur un air de Bach de Maurane, morte en mai dernier. "Mes larmes étaient pour Maurane. Je ne m'attendais pas à entendre le Prélude de Bach par elle. C'est touchy pour Hélène et pour moi. Maurane, tu es là haut. Mais j'aurais aussi versé des larmes pour votre numéro. Au début, j'ai trouvé ça brouillon mais vous avez un alphabet dans votre corps, vous avez réinventé quelque chose", lance Maurane. Hélène Ségara a été émue par la naïveté et la légèreté de ce numéro. Elle ajoute que Maurane aurait été très heureuse de cet hommage.

Tulga

Ce jeune homme de 33 ans originaire de Mongolie effectue des actes d'homme fort dangereux. Il soulève notamment une énorme poutre de 50 kilos sur laquelle se tiennent deux balançoires où David Ginola et Jérôme Anthony se sont assis. Puis, il poursuit le numéro sans les animateurs avec la poutre qui prend feu et qu'il tourne sur son épaule et pose ensuite sur sa tête. Un sacré tour de force ! "C'était très impressionnant et parfait du début à la fin car tu me fais peur", lance Éric Antoine. Hélène Ségara aussi a adoré, surtout lorsque Jérôme Anthony a crié comme une fille (c'est elle qui le dit). C'est un carton plein.

Berywam

Leur incroyable talent, c'est le beatbox. Le quatuor s'est rencontré lors d'un championnat où ils étaient concurrents. Ils ont décidé d'allier leurs forces et aujourd'hui ils vivent même ensemble. Sur la scène, ils entrent en piste un par un et bruitent avec leur bouche l'histoire d'une personne qui souhaite entrer en boîte de nuit. Puis, tout à coup, avec leurs quatre bouches, ils imitent des musiques célèbres... à la perfection ! Le jury est bouche bée et en demande encore. "Pour moi, il y a deux critères à remplir pour que ça marche. Il faut que j'aie envie de payer pour ça et que je me dise qu'un producteur se dirait qu'il aimerait investir. C'est un oui. Après cette performance, le téléphone devrait sonner tout le temps car c'était incroyable", lance Sugar Sammy. "Je n'ai jamais vu des mecs être aussi précis sur de la musique", poursuit Marianne James qui les qualifie de "monstres de boulot".

Strauss Serpent

Ce candidat de 22 ans est fort en contorsion. Il a quitté le Congo pour tenter de vivre de son art et a marché 14 jours ans la forêt pour arriver au Cameroun. La France est son eldorado. Cela fait cinq mois qu'il prépare son numéro. Moulé dans un simple collant, il ose des mouvements qui impressionnent et répugnent à la fois. Bref, il en met plein la vue. Le public lui réserve une standing-ovation. Pour Sugar Sammy, c'est le meilleur contorsionniste qu'il ait jamais vu. "C'est seulement hier que je suis arrivé et pour arriver en France ça a été un miracle", raconte-t-il au jury. "En Afrique, quand tu veux être artiste, tu dois être forcément musicien. Il y a plein d'arts mais ce n'est pas respecté et je veux faire partie des émissaires qui vont révolutionner cet art", explique-t-il ensuite. Tous sont séduits par ses mots et ses gestes et Éric Antoine actionne le Golden Buzzer. Il est donc directement qualifié pour la finale ! Strauss Serpent n'en revient tellement pas qu'il s'écroule sur scène, en larmes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel