Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Incroyable Talent 2018 : Marianne James se lâche, un jeune garçon trans émouvant

Marianne James et Oxygen - "La France a un incroyable talent 2018" sur M6. Le 20 novembre 2018.
46 photos
Lancer le diaporama
Marianne James et Oxygen - "La France a un incroyable talent 2018" sur M6. Le 20 novembre 2018.
La quatrième phase des castings de "La France a un incroyable talent" a été diffusée sur M6. Un nouveau Golden Buzzer a été utilisé et de nombreux numéros ont épaté et ému notre jury. Voici les nouveaux candidats sélectionnés pour la suite de l'aventure.

Dans La France a un incroyable talent 2018 Strauss Serpent, Uekusa et Dana Mussa sont les trois premiers candidats à avoir bénéficié du Golden Buzzer et à s'être qualifiés pour la grande finale de l'émission. Mardi 20 novembre, Hélène Ségara, Éric Antoine, Marianne James et Sugar Sammy ont découvert de nouveaux talents. Résumé de cette nouvelle soirée.

À lire aussi

All-in One-Tahiti

Ce groupe de danseurs est originaire de Tahiti. Il mêle pas traditionnels et chorégraphie contemporaine. Le tout réalisé avec des sourires magnifiques. "C'était un moment de légèreté avec beaucoup de puissance en même temps", commente Hélène Ségara. "C'est très très fort car vous avez mis dans cette chorégraphie des pas de danses traditionnelles réalisés uniquement par des hommes et des pas de femmes. Vous avez amené toute la culture de votre île dans quelque chose de très urbain, c'est très intelligent", a poursuivi Éric Antoine.

Kaitlyn et Spencer

Kaitlyn et Spencer font du cerceau aérien. Sur une musique envoûtante, ils réalisent dans les airs des figures impressionnantes. Une chorégraphie sensuelle et époustouflante qui n'a pas laissé les jurés indifférents. "J'ai trouvé ça beau, sensuel. Il y avait de la passion sur vos visages, vous étiez connectés. J'ai vraiment trouvé ça incroyable, ça m'a ébloui", commente Sugar Sammy. "Beaucoup, Beaucoup de travail et pourtant ça à l'air facile. C'est beau, sexy, gourmand, c'est chaud, c'était vachement bien. Un très beau moment", poursuit Marianne James.

Nathan

Ce candidat de 19 ans est handicapé de naissance. Il n'a pas de muscles dans les jambes. Cela ne l'empêche pas d'être danseur de breakdance depuis l'âge de 7 ans. Avec son fauteuil roulant, il réalise des figures qui laissent sans voix et que des personnes valides ne seraient pas forcément capables de réaliser. Que ce soit ou sol ou dans son fauteuil roulant, il dévoile tous ses talents. Le public comme le jury est impressionné. Il a le droit à une standing-ovation. "Je ne sais que dire de plus que cette standing-ovation qui se suffit à elle-même. Ta présence, ce combat que tu n'as pas choisi et que tu as gagné mille fois... Aujourd'hui c'est une énorme victoire", lui lance Éric Antoine. "On est fier de toi. Mission accomplie. Ta famille peut être fière de toi. Tu peux déplacer des montagnes", lance ensuite Sugar Sammy.

Rick Smith Jr.

Ce candidat d'origine américaine réalise des lancés de carte à jouer comme personne. Il est en effet capable de couper des légumes et de pulvériser des ballons en les lançant. Mieux, il demande ensuite à David Ginola de prendre place devant un mur et réalise, comme un lanceur de couteaux, un lancer de cartes qui entoure le corps du footballeur. "J'ai trouvé très divertissant la façon dont tu as coupé les fruits, le fait que tu demandes à David Ginola de venir sur scène. Je pense que c'était un numéro réussi. Bravo", déclare Sugar Sammy. Éric Antoine ajoute être très impressionné par le travail qui se cache derrière ce numéro.

Le Condor

Ce groupe originaire d'Arles utilise des instruments traditionnels pour interpréter des morceaux plus contemporains comme Bella Ciao. Si au départ ils ne sont que trois face aux jurés, très vite ils se retrouvent à une vingtaine sur scène et mettent le feu. Envoûtée, Marianne James finit même par les rejoindre. "Tout le monde a adoré. On s'est pris une vague de joie dans la tronche", déclare Éric Antoine. "Quand j'ai vu que vous étiez trois et qu'Éric vous a demandé si on allait se faire chier, je me suis oh là oui. Et là, quand il y en a plusieurs qui sont montés sur scène, je me suis dis qu'on allait vraiment se faire chier. Et finalement, c'était vraiment bon. Ça marchait, tous les instruments ensemble", poursuit Sugar Sammy.

Loukas

Loukas (15 ans) est un jeune Canadien qui chante depuis qu'il a 9 ans. Il y a deux ans, il a commencé à se sentir mal dans sa peau et a compris l'origine de ce malaise : il est "né dans un corps de fille avec l'esprit d'un garçon". Face au jury, il raconte son histoire et annonce vouloir chanter True Colors de Cindy Lauper. "Je suis une personne transgenre. Je suis né dans un corps de fille avec l'esprit d'un garçon mais je n'ai pas encore fait un changement de sexe. Juste un changement de vêtements. (...) Quand j'ai fait mon coming out transgenre, il n'y a personne qui m'a dit 'on va passer au travers, tu n'as pas à t'en faire, tu as le droit d'être heureux'. Alors je veux donner aux autres ce que je n'ai pas eu et dire aux autres personnes qui sont transgenres de ne pas lâcher car le meilleur est à venir et que vous n'avez pas besoin de faire semblant d'être quelqu'un d'autre", déclare-t-il. La prestation particulièrement douce et belle de Loukas a bien sûr touché l'assemblée. "J'espère que tu vas garder cette lumière. Ton combat n'est pas encore fini même s'il devrait l'être. Ta voix n'est pas finie, elle va continuer à évoluer mais j'aimerais bien que tu ne jettes pas cette voix douce à la poubelle car tu es ça aussi. Tu es une belle personne", explique Hélène Ségara. "Le message était important. Ta lumière je la vois. Maintenant je vais te donner mon sentiment sur la chanson. J'ai travaillé pendant longtemps sur cette chaîne avec Manu Katché et je l'entendais dire à mon oreille qu'il fallait que tu travailles avec un métronome. J'aime les chansons quand elles sont en place et rythmées", commente Marianne James. Malgré cette réserve, Loukas est qualifié pour l'étape suivante.

Vladimir et Vladimir

Ces deux russophones font la démonstration d'une sacrée force. L'un porte l'autre à bout de bras et même sur sa tête. Ce n'est pas tout, ils médusent la salle lorsque l'un d'eux tient en équilibre grâce à une sorte de sabre qui repose lui-même sur un sabre maintenu par la bouche de son partenaire ! "C'est du très haut niveau. Vous avez des muscles que je n'ai jamais vu chez d'autres personnes", réagit Hélène Ségara. "Un grand moment d'exercice d'acrobatie", ajoute Marianne James. Même Sugar Sammy a trouvé ça sublime.

Oxygen

Cette troupe de danseurs d'origine hollandaise pratique un hip hop rythmé et poétique. Tous positionnés les uns derrière les autres, ils réalisent au départ des mouvements qui se complètent ou se répètent en canon. Le résultat est impressionnant, la synchronisation des mouvements presque irréelle. Marianne James en a d'ailleurs les larmes aux yeux. Et la jurée se lâche totalement car sans même débriefer la prestation ou laisser la parole à ses partenaires, elle active le Golden Buzzer ! "Je suis totalement emportée par votre travail. Au début, quand vous avez commencé, j'ai trouvé que c'était vraiment très en place, très technique. Je me suis demandé jusqu'où ça allait aller. Et puis vous vous vous êtes effacés pour nous offrir une prestation d'une telle subtilité, d'une telle cohésion. Le groupe est tellement uni, pour moi, c'était la perfection", déclare Marianne James. "Il y a un travail de synchronisation qui était parfait. J'ai été surprise. Au début, on croit que celle qui est devant va dégager une énergie qui va être violente et ce n'était que grâce", continue Hélène Ségara.

Ad Libeatum

Ce trio propose un numéro de mimes plutôt drôle au rythme de musiques et de slogans actuels. Si Sugar Sammy n'a vraiment pas accroché, ce n'est pas le cas des autres jurés. "La star chez eux, c'est l'imagination. Ils ont amené plein d'idées. Je ne sais pas sur quelle planète vous allez vous produire mais, sur la mienne, il y a de la place pour vous", commente Hélène Ségara. Éric Antoine est partagé mais a passé "un bon moment". Ils sont finalement sauvés par Marianne James. Tout le jury s'attend à mieux la prochaine fois.

Gentleman Connection

Ce trio de jeunes hommes débarque sur la scène en costard afin d'interpréter un chanson a capella... sur la "bite" ! "La bite qui gagne 20% de plus qu'une femme, que l'on porte en étendard en faisant ses courses chez Casto ou celle qui est à l'origine de la domination masculine". Un numéro qui se conclut par l'arrivée d'une femme qui débute une chanson sur sa chatte. Sugar Sammy estime que ce numéro n'a pas sa place dans l'émission. Ce qui n'est pas le cas de Marianne James et Éric Antoine. "Il y a du verbe, il y a de la verge. On dit souvent que les plus courtes sont les meilleures mais pas dans ce cas-là", déclare le magicien. Après quelques hésitations, le groupe obtient finalement trois "oui".

Mention spéciale pour... Victor

Ce jeune homme de 22 ans est venu pour chanter et faire une sacrée surprise. Son frère Hippolyte, qui est un jeune homme très angoissé, n'est pas au courant qu'il va chanter un de ses morceaux. Victor lui a fait croire qu'il s'était inscrit à l'émission pour interpréter Dans le port d'Amsterdam de Jacques Brel. Une surprise qu'il prépare en famille puisque sa soeur et sa maman sont dans la salle et dans la confidence. Le texte évoque les angoisses d'Hippolyte et les mots sont lourds de sens. "Tu te rends compte que ton frère n'est pas venu nous montrer son talent d'incroyable chanteur mais est venu nous montrer la plus grande preuve d'amour que l'on peut donner à quelqu'un", commence Hélène Ségara, des trémolos dans la voix. Puis la jurée qui précise que le chant n'était pas très juste explique que ce n'est pas la technique vocale de Victor qui est importante ici mais le texte et le fait qu'il faudrait qu'Hippolyte se débarrasse de ses angoisses. "Je me souviendrai toute ma vie de cette séquence", poursuit Marianne James qui trouve que le texte est vraiment bien. Pour eux, toutefois, l'aventure s'arrête là.

Ce nouveau numéro de La France a un incroyable talent a réuni 2,8 millions de téléspectateurs. La part de marché s'élève à 13,4% sur les individus de 4 ans et plus et 18,2% sur les ménagères de moins de 50 ans. C'est 683 000 curieux de moins. Il faut dire que la concurrence était rude puisque TF1 a diffusé le premier épisode de La vérité sur l'affaire Harry Quebert (5,2 millions de téléspectateurs) et France 2 Dix pour cent (3,15 millions de téléspectateurs).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Strauss Serpent d'"Incroyable Talent 2018" lors de la finale - mardi 18 décembre 2018, M6
Strauss Serpent rend hommage à sa maman dans "Incroyable Talent 2018", M6, 18 décembre
Tareek d'"Incroyable Talent 2018" finaliste - mardi 27 novembre 2018, M6
Sarah Lopez en interview pour "Purepeople", décembre 2018
Elodie Gossuin, animatrice sur 6ter, évoque son niveau de vie au micro de "Purepeople.com". en février 2019.
Clémence Castel ("Koh-Lanta") en interview pour "Purepeople". Mars 2019.
Magalie Vaé revient sur l'argent qu'elle a gagné à la "Star Academy" - Que sont-ils devenus ? L'incroyable destin des stars des émissions de télé crochet (TFX), diffusé jeudi 14 février 2019.
Faustine Bollaert revient sur son premier rendez-vous étrange avec Maxime Chattam, qui est aujourd'hui son mari, dans "C à vous" (France 5) le 13 mai 2019.
Audrey Lamy émue par Loup-Denis Elion dans "Entrée Libre" sur France 5. Le 25 février 2019.
Carlos, candidat du "Sens de l'effort" (M6) le 19 février 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel