Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Incroyable Talent 2018 : Une danseuse craque sur scène, Hélène Ségara dégoûtée

49 photos
Lancer le diaporama
Dana Mussa - "La France a un incroyable talent 2018", sur M6. Le 13 novembre 2018.
La troisième phase des castings de "La France a un incroyable talent" a été dévoilée. Une fois encore, un Golden Buzzer a été utilisé et de nombreux numéros ont épaté et ému notre cher jury. Résumé.

Dans La France a un incroyable talent 2018 Strauss Serpent et Uekusa ont obtenu les deux premiers Golden Buzzer. Mardi 13 novembre, Hélène Ségara, Éric Antoine, Marianne James et Sugar Sammy ont découvert de nouveaux talents. Résumé de cette soirée riche en rebondissements.

À lire aussi

Adole Brothers

Ces candidats âgés de 23 et 30 ans proposent un sacré numéro d'acrobatie puisque l'un deux fait tourner l'autre sur ses pieds comme s'il était un objet. Un show énergique et impressionnant qui leur vaut une standing-ovation. "Ça c'est Incroyable Talent. Merci pour votre énergie. C'est de la joie en barre", commente Éric Antoine. Pour Hélène Ségara c'était du "très haut niveau". De son côté, Sugar Sammy a trouvé le tout original et "la technique et l'artistique excellents".

QW4RTZ

Ces Québécois ont tout d'abord fait croire qu'ils étaient des spécialistes de chants médiévaux a capella. En réalité, le quatuor interprète des morceaux très actuels avec leur voix pour seul accompagnement. "Vous êtes sexy, vous êtes musiciens, vous avez fait le choix des bonnes chansons et, grosse surprise, vous avez lâché le médiéval pour le XXIe siècle. Bravo", déclare Marianne James. "Pour moi c'était précis et harmonieux. On a eu du plaisir à vous voir alors qu'au début on pensait qu'on allait se faire chier", poursuit Sugar Sammy.

Katya et Nikita

Ces deux enfants originaires d'Ukraine, âgés de 7 et 10 ans, sont des acrobates de génie et proposent un numéro de voltige. Ils réalisent des figures particulièrement complexes sur une chorégraphie immensément poétique. Mariannes James en pleure ! La salle et le jury sont debout. "Je crois que c'est la première fois dans Incroyable Talent qu'il y a une standing-ovation dès le milieu du numéro. C'est extraordinaire. De la première seconde à la dernière ce n'était qu''onirie'", commente Éric Antoine. "C'était beau comme Peter Pan. En dehors du comble de la mignonnerie quand vous êtes arrivés car vous êtes tellement beaux, il y a une discipline d'enfer derrière ce que vous nous avez proposé qui était du niveau des adultes", poursuit Hélène Ségara. "J'adore la mise en scène. Je n'ai pas su détacher mon regard de vous. Vous étiez absolument merveilleux. Le travail, on ne le sent même pas, ce n'était que de l'amusement et de la poésie", conclut Marianne James.

Fred Razon

Ce candidat qui connaît Éric Antoine depuis vingt ans est un magicien pickpocket. Cinq minutes avant son numéro, alors qu'il était déguisé en technicien, il a par exemple volé des biens appartenant aux jurés. Après avoir rendu l'objet de son larcin, il place ce qu'il a emprunté dans différentes parties du costume de David Ginola – emplacements choisis au hasard par des cartes tirées au sort. C'est alors qu'est dévoilé un dessin – croquis qui se trouvait dans une boîte scellée depuis le début du numéro – sur lequel figure l'endroit exact où seraient positionnés ces objets. En plus, le magicien pickpocket a volé la montre de Sugar Sammy sans qu'il s'en rende compte. "Fred on a la chance de l'avoir car c'est sans doute le meilleur pickpocket de France. Chapeau, c'est un super numéro", lance Éric Antoine. "Monsieur Fred, le charme en tout. Les idées, le talent, le sel, soit disant la facilité, je suis fan de vous", continue Marianne James.

Dana Mussa

La belle jeune femme originaire du Kazakhstan est venue en France pour exercer librement sa passion, la danse. Un art qui est mal vu dans sa famille qui refusait qu'elle en fasse son métier. En larmes, elle explique qu'elle souhaite faire passer le message qu'il n'y a pas de honte, en tant que femme, à danser, à bouger avec son corps et à s'exprimer. Vêtue d'une robe rouge complétée d'un voile de la même couleur, celle qui s'est effondrée sur scène quelques minutes plus tôt dévoile toute l'étendue de son talent avec une grâce absolue. Le jury ne cache pas son émotion. "Déjà, on entend votre voix, votre texte au début. Vous avez un peu craqué avant votre prestation. Ce que je veux vous dire, c'est que votre danse est un cri, 'liberté'. Il y a encore beaucoup de boulot pour que les gemmes de la planète aient les mêmes droits que le reste de la planète", réagit Marianne James. Pour Éric Antoine, la "vulnérabilité" de Dana et sa "puissance" ont été convaincantes. "Ça ne s'explique pas, j'ai cherché les mots. Vous avez une grâce qui dépasse la danse. En fait, vous êtes porteuse d'un message, vous avez décidé que ce voyage servirait aux autres femmes et ça me bouleverse", lance Hélène Ségara, des trémolos, dans la voix avant d'appuyer sur le Golden Buzzer.

Les Frères Jacquard

Ce trio de musiciens et chanteurs propose un spectacle un peu particulier puisqu'ils chantent des paroles sur des mélodies d'une autre chanson. Par exemple, la chanson Tirelipimpon de Carlos sur le rythme de Billie Jean ou Thriller, tubes de Michael Jackson. Les trois gaillards au look improbable mettent immédiatement le public dans leur poche, comme le jury. "Carlos Jackson j'achète, c'est du délire", confie Éric Antoine. Marianne James a "adoré la performance" mais Sugar Sammy a confié "ne pas avoir été ébloui". Malgré tout, ils sont qualifiés pour l'étape suivante.

Too fat to fly

Ce groupe de jeunes hommes mêle solo de batterie et acrobaties... parfois ratées (c'est fait exprès). Un numéro qui se veut donc musical, sportif et drôle. Le jury est convaincu autant par leur talent que par leur look rétro et doré. "Excellent, j'adore. Le fait qu'il y ait un musicien en live, ça amène de la tension, quelque chose de très poétique, c'est frais et old school à la fois", commente Marianne James. Sugar Sammy est une fois de plus en "désaccord". Il trouve "qu'individuellement chaque élément est moyen. L'acrobatie, l'humour et la batterie." Mais il est le seul à penser cela. Le trio repart donc avec trois "oui".

Omar Hasan

Cet homme originaire d'argentine est artiste lyrique. Mais avant cela, il était rugbyman professionnel. Il a même joué trois Coupes du monde en portant le maillot de l'équipe d'Argentine et dans l'équipe toulousaine. Sur la scène d'Incroyable Talent, il arrive donc avec une veste de smoking et un maillot de rugbyman. Et sur Le Petit Bonhomme en mousse de Patrick Sébastien, il dévoile son impressionnante voix de baryton. "Vous avez de l'humour, c'est magnifique, et votre voix, c'est une merveille. J'ai chanté avec Andrea Bocelli et j'aurais beaucoup de bonheur à chanter avec vous. Pour moi, vous avez totalement transformé l'essai", lance Hélène Ségara. Éric Antoine aimerait carrément voir un spectacle d'Omar. Enfin, Marianne James qui s'y connaît en chant lyrique confie : "Tu as fait un très beau match. C'était une très belle prestation, une magnifique voix, c'était merveilleux."

Krystoff Fluder

Cette homme de 41 ans, qui est une personne de petite taille, exerce la métier de comédien-humoriste dans la vie. Il présente donc un extrait d'un stand up consacré à sa particularité physique. Le texte est bien écrit, il montre une belle aisance sur scène. Deux qualités qui n'ont pas échappé à nos jurés ni au public qui lui réservent une standing-ovation. "Je te dis les points positifs : ta confiance, le charisme, ta répartie et les enchaînements. Tu as le rythme, la précision, tu as su utiliser la scène. Le petit point faible, c'est dans les textes. Il y avait quelques vannes que je trouvais faciles mais j'ai vraiment aimé ton numéro", lance Sugar Sammy. Les autres jurés ont apprécié. Seule Marianne James est sur la réserve. Elle apprécierait qu'il rit d'autre chose que de sa taille.

Manu et Louna

Le père et sa fille de 10 ans chantent ensemble la chanson Calogero Bienvenue. Un duo attendrissant et complice qui a su toucher le coeur de toute la salle, surtout lorsque la petite fille a fondu en larmes à la fin de la prestation. "Louna, tout ce que tu es en train de vivre là, c'est tout ce que vit chacun d'entre nous sur scène. C'est-à-dire que tu arrives, tu es excitée et tout d'un coup la peur te submerge. Là, tu t'es pris comme ça ces caméras, cette lumière et tu as dépassé tout ça. Tu étais sur scène et tu as chanté sans craquer, tu as déjà en toi l'étoffe d'une grande", rassure Éric Antoine. "Tu as vraiment fait des notes merveilleuses. J'adore ta voix, ça m'a touchée, j'aimerais en entendre plus", poursuit Hélène Ségara.

Dan Sperry

Pour ce numéro, enfants et âmes sensibles ont été invités à sortir de la salle. Et pour cause, le numéro est particulièrement dangereux et dégoûtant. Ce candidat qui est un magicien et illusionniste se transperce par exemple la gorge avec du fil dentaire, fait rentrer du fil à coudre dans sa bouche qu'il ressort ensuite par son oeil. "Je trouve que vous êtes un être unique car la magie que vous développez n'appartient qu'à vous. Et lorsqu'une personne vous voit, elle ne peut pas vous oublier. J'ai trouvé ça trop court", lance Éric Antoine. Sugar Sammy a trouvé cela original et avoue avoir eu un peu peur. De son côté, Marianne James a aussi adoré. Tout comme Hélène Ségara, même si elle a trouvé cela absolument répugnant. "Il n'y a pas beaucoup de choses qui me font peur, pas beaucoup de choses qui me dégoûtent dans la vie. Ce que j'ai vu ce soir, je ne sais pas pourquoi mais j'ai aimé ça, c'était dégoûtant et dégueulasse", commente-t-elle.

Côté audiences, M6 est arrivée troisième hier soir après Capitaine Marleau (France 3) et Good Doctor (TF1). La France a un incroyable talent a attiré 3,54 millions de téléspectateurs. La part de marché s'élève à 16,8% sur les individus de 4 ans et plus et 25,3% des ménagères de moins de 50 ans .

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel