Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jana Novotna : Mort à 49 ans de l'ex-championne de tennis

Jana Novotna, victorieuse du tournoi de Wimbledon en 1998 (photo : séance photo suite à sa victoire), est morte à 49 ans le 19 novembre 2017, des suites d'un cancer, entourée de sa famille dans sa République tchèque natale. © Neil Munns/PA Wire/Abacapress
22 photos
Lancer le diaporama
Jana Novotna, victorieuse du tournoi de Wimbledon en 1998 (photo : séance photo suite à sa victoire), est morte à 49 ans le 19 novembre 2017, des suites d'un cancer, entourée de sa famille dans sa République tchèque natale. © Neil Munns/PA Wire/Abacapress
Très discrète depuis sa retraite en 1999, elle a perdu son match contre le cancer...

Le deuxième set de la vie de Jana Novotna a tragiquement tourné court : l'ancienne championne de tennis tchèque, qui remporta notamment le tournoi de Wimbledon en 1998 (aux dépens de la Française Nathalie Tauziat) et occupa le 2e rang mondial, est morte à l'âge de 49 ans seulement, succombant le 19 novembre 2017 après avoir vaillamment lutté face à la maladie.

"Au terme d'un long combat contre le cancer, Jana est morte paisiblement, entourée de sa famille dans son pays natal, la République tchèque", a signalé lundi 20 novembre un communiqué endeuillé diffusé par la WTA. "Elle a été une source d'inspiration aussi bien sur le court et en dehors pour tous ceux qui ont eu l'opportunité de la connaître, a réagi le patron du circuit féminin, Steve Simon. Son étoile brillera à jamais dans l'histoire de la WTA." Une histoire à laquelle Jana Novotna a grandement participé en remportant cent titres dans sa carrière – 24 en simple et 76 en double (notamment les quatre tournois du Grand Chelem), spécialité dont elle fut numéro un mondial –, mais aussi par son jeu d'attaque rare, reine du service-volée. Sur le gazon de Wimbledon, elle a laissé des souvenirs très forts dans les annales de son sport : deux fois finaliste malheureuse avant de conquérir le graal en 1998, on se souvient de ses larmes sur l'épaule de la duchesse de Kent après sa défaite face à Steffi Graf en 1993, puis de sa malicieuse tentative de vol du trophée des mains de Martina Hingis en 1997.

Par ailleurs triple médaillée olympique (l'argent en double à Séoul 1988 et Atlanta 1996, et le bronze en simple cette même année), la native de Brno, après sa retraite en 1999, avait été intronisée en 2005 au sein du Tennis Hall of Fame, lors de la même cérémonie que Yannick Noah et Jim Courier. Elle était ce jour-là extrêmement émue, une émotion qu'elle partageait avec sa mère, présente.

Brièvement consultante télé au début de sa retraite, les fans de tennis avaient eu le bonheur de retrouver son sourire et ses volées gagnantes sur les courts après 2009, invitée dans le tableau de double des rendez-vous du Grand Chelem. Ces dernières années, la discrète quadragénaire s'était tournée vers l'activité d'entraîneur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros