Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laeticia Hallyday : Johnny disait "Laura et David n'en ont rien à foutre de moi"

Françoise Thibaut (mère de L. Hallyday), Laeticia Hallyday, David Hallyday - Obsèques de Johnny Hallyday au cimetière de Lorient sur l'île Saint-Barthélemy, Antilles françaises, le 11 décembre 2017.
17 photos
Lancer le diaporama
Françoise Thibaut (mère de L. Hallyday), Laeticia Hallyday, David Hallyday - Obsèques de Johnny Hallyday au cimetière de Lorient sur l'île Saint-Barthélemy, Antilles françaises, le 11 décembre 2017.
Quels rapports Laura Smet et David Hallyday entretenaient-ils avec leur père dans les derniers mois de sa vie ? Compliqués selon Laeticia qui raconte en détail dans sa première interview depuis la mort de Johnny la manière elle a vécu les choses...

Dans la première interview accordée par Laeticia Hallyday depuis la mort de Johnny Hallyday, le 5 décembre dernier, parue dans Le Point ce 12 avril 2018, il est beaucoup question de ses rapports avec David Hallyday et Laura Smet. Les aînés de son époux, qui les assignent en justice, elle comme ses filles, ont-ils été privés de voir leur père comme on a pu l'entendre ? La vérité de Laeticia est plus complexe et témoigne également des rapports compliqués que les aînés entretenaient avec leur père et de la peur que Johnny avait de mourir.

À lire aussi

Pour Laeticia, ce sont seuls que Johnny, leurs filles Jade et Joy et elle ont affronté ce cancer. "C'est vrai ! Nous étions mon mari, les filles et moi, ici, à Los Angeles. Lui ne demandait pas qu'on lui rende visite, d'ailleurs. Après qu'ils ont appris que leur père était malade, David a attendu six mois pour venir et Laura, quatre. Mais je ne veux pas les juger, vous savez : ils avaient sans doute leurs raisons. Peut-être même qu'ils avaient peur. David venait de vivre ça avec son beau-père Michel Pastor. Finalement, ils ne sont venus qu'une fois dans l'année à la maison. Alors, je les informais à chaque moment en leur envoyant notamment des SMS et des photos. Ils me répondaient souvent en me remerciant pour ce que je faisais." Et Laeticia d'ajouter : "Bien sûr, cela lui faisait mal quand il apprenait sur les réseaux sociaux que son fils était passé à Los Angeles ou à la toute fin à Paris, sans nous prévenir. Là, il exprimait sa colère, très brute. On était loin de la poésie : 'Tu vois, ils n'en ont rien à foutre de moi !' Mais, vous savez, il y a tellement de non-dits dans cette famille..."

Mais ça veut dire quoi ? Que je vais crever ?

Alors, Laeticia Hallyday les a-t-elle tenus à l'écart de leur père ? Elle répond fermement : "C'est totalement faux ! Comment peuvent-ils dire cela ? C'est mon mari qui, à la toute fin, ne voulait plus ! Il y avait beaucoup de gens qui venaient, tous les jours. Des gens qu'il n'avait pas l'habitude de voir au quotidien, dont Nathalie Baye, Sylvie Vartan, car ils étaient fâchés depuis six ans. Ce n'était pas méchant de sa part. Il était épuisé et ça le renvoyait à l'idée qu'il allait mourir." Et Johnny se mettait alors en colère : "Tu vas me sortir de là, j'en ai marre, je veux rentrer chez moi à Los Angeles, avec mes filles. Tu leur dis. Je ne veux plus qu'on m'emmerde. Mais ça veut dire quoi ? Que je vais crever ? Dis-moi la vérité, je vais crever ? Non, je ne vais pas crever, tu m'entends ! On va se battre ! Dis-leur de partir !" Laeticia confie que ça pouvait être parfois "plus violent" encore.

Les dernières semaines

En novembre 2017, Johnny Hallyday est hospitalisé à la Clinique Bizet. C'est à ce moment que l'équipe médicale fait comprendre à Laeticia qu'il va falloir se préparer à la fin : "Là, ils me disent : 'Laeticia, la guerre est finie.' Ils disent : 'On n'a plus d'armes, son corps ne supportera plus rien.' (...) Mon monde s'écroule. Je ne peux pas y croire." Elle demande alors à David Hallyday et Laura de la retrouver pour parler avec les médecins le lendemain : "On se retrouve tous ensemble dans une pièce. David et Laura ont montré plus de courage que moi à ce moment-là. Ils m'ont prise dans leurs bras. Ils ont eu une attitude très protectrice, très généreuse. Ils disaient : 'On est avec toi, on ne va pas te lâcher !' Puis il y a eu une réunion avec les médecins qui leur ont expliqué que leur père prenait mal ces visites. Ils n'ont pas voulu l'entendre. Ils se sont rebellés. Je l'ai compris et ne leur ai demandé qu'une seule chose, c'est de ne pas dire à leur père que la guerre était finie, parce que je ne voulais pas qu'il le sache." C'est aussi là qu'elle leur annonce le souhait de Johnny Hallyday d'être enterré à Saint-Barthélemy, "un souhait qu'il exprimait depuis dix ans".

La suite, c'est le retour à Marnes-la-Coquette. Le bureau du rez-de-chaussée est transformé en chambre médicalisée. Laeticia et ses filles dorment sur un futon au pied du lit de Johnny Hallyday. Dans la nuit du 4 au 5 décembre, il meurt. Hélène Darroze est présente à ce moment-là, venue soutenir sa meilleure amie, effondrée. Il faut prévenir les aînés. "Le médecin a prévenu David, qui a proposé de le dire à Laura. Finalement, ils ne sont venus que le lendemain", semble s'étonner Laeticia Hallyday.

Arrivent les obsèques à La Madeleine. Laeticia ne pouvait imaginer autre chose que cette cérémonie grandiose, "ce cri d'amour". Cela se complique déjà avec Laura et David qui auraient préféré une cérémonie intime. Vient ensuite la mise en terre à Saint-Barthélemy et l'apparente union sacrée entre Laeticia, David et Laura. "Au funérarium, j'ai demandé à nos amis de nous laisser tous les trois. (...) J'ai passé une demi-heure avec eux, j'ai retardé la cérémonie pour leur dire que leur père les aimait, malgré les silences, et leur redire l'importance de Saint-Barth' dans sa vie." Malgré les invitations, ils n'étaient jamais venus sur l'île. Après l'inhumation du rockeur, les gestes tendres et les belles promesses n'ont gère tenu.

Le Point, en kiosques le 12 avril 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Alicia Keys, gravure de mode à Paris, star accessible pour ses fans.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel