Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le grand cinéaste français Alain Corneau est mort...

Après les disparitions d'Eric Rohmer (voir news), de Pierre Vaneck (voir news), de Georges Wilson (voir news) et Bernard Giraudeau (voir news), le cinéma français est à nouveau en deuil...

En effet, nous venons d'apprendre la mort du grand cinéaste Alain Corneau, qui s'est éteint dans la nuit du 29 au 30 août à l'âge de 67 ans dans un hôpital parisien, des suites d'une longue maladie.

Grand homme de cinéma, à la fois auteur, réalisateur, comédien et producteur, Alain Corneau aura laissé une trace indélébile dans l'inconscient collectif de part la diversité et la qualité de son oeuvre. Il avait dernièrement réalisé Crime d'amour, un polar avec Kristin Scott Thomas et Ludivine Sagnier, pour lequel il n'avait malheureusement pas pu assurer la promotion.

Retour sur le parcours d'un des plus grands réalisateurs français de notre époque...

A l'adolescence, Alain Corneau se rêve musicien de jazz et suit une première formation dans ce sens, mais sa passion pour le septième art le rattrape et il entreprend des études de cinéma à l'IDHEC (actuelle FEMIS).
Ses premiers pas dans le milieu se font en tant que stagiaire de Costa-Gavras, de qui il deviendra le premier assistant dès 1970 sur le tournage de L'aveu.
Fasciné par le cinéma américain et les Etats-Unis (il leur dédiera d'ailleurs un film en 1995 - Le nouveau monde), Alain Corneau s'attaquera tout au long de sa brillante filmographie à une multitude de genres - de la fresque épique (Fort Saganne, en 1984) au polar pur et dur (Police Python 357, en 1976, et Série Noire, en 1979), en passant par le film d'époque et musical (Tous les matins du monde, en 1991), le thriller (Le cousin, en 1997), la comédie d'aventure (Le prince du Pacifique, en 2000), l'adaptation littéraire (Stupeur et tremblements, en 2002) et même le remake (Le deuxième souffle, en 2007).

En 1991, il s'est vu décerner le Prix Louis-Delluc avant de recevoir sept César dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Tous les matins du monde. En 2004, on lui a remis le Prix René Clair pour l'ensemble de sa carrière.

Il laisse dans le chagrin sa compagne - l'auteure et réalisatrice Nadine Trintignant, mère de la regrettée Marie que Corneau avait fait tourner à de nombreuses reprises.

En hommage à cet immense artiste qui vient de nous quitter, Purepeople.com vous propose de revivre une partie de sa brillante carrière grâce aux images et vidéos ci-dessus.

R.I.P.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel