Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Louise Bourgoin au Grand Journal : Ses angoisses, son ''salaire de ministre''

Sans concession, sans fard, Louise Bourgoin évoque son passé de miss météo au Grand Journal, alors qu'elle est aujourd'hui une comédienne de cinéma courtisée et saluée. Bientôt à l'affiche d'Un beau dimanche, film de Nicole Garcia, l'actrice veut bien effectuer ce retour en arrière pour Marie France.

Directe et franche, Louise Bourgoin l'avoue : "Je m'y suis dirigée froidement avec un seul but : gagner de l'argent". Au Grand Journal où elle joue la miss météo sexy, Louise Bourgoin voit sa carrière (et son compte en banque) décoller. "Soyons clair : je gagnais un salaire de ministre et j'en étais très contente", concède-t-elle. Et si elle apprécie cette époque fondatrice, Louise Bourgoin y apprenait à gérer ses angoisses, notamment celui du direct. Mais elle avait peur : "J'aurais continué plus longtemps, c'était l'ulcère assuré."

Louise Bourgoin débute alors au cinéma, suite logique (pense-t-on) après Grand Journal. "Après un mois sur Canal+, Fabrice Luchini, qui était l'un des invités du Grand Journal, m'a dit : 'Je ne tournerai pas mon prochain film sans vous'. Et il a tenu." Louise Bourgoin tourne alors en sa compagnie dans La fille de Monaco. Pourtant, ça n'était pas gagné. "Anne [Fontaine] était dubitative", assure la comédienne débutante, qui poursuit : "Elle me trouvait trop timide, trop sage. Elle m'a fait passer quantité d'essais et finalement m'a engagée". Dans le cinéma, elle trouve alors sa voie.

Aujourd'hui, elle dit avoir "refusé un certain nombre de grosses comédies et de blockbusters" et ne le regrette pas, même si "cela revient à dire non à des films où je toucherais un million d'euros". À la place, elle aurait "été ravie de tourner dans L'Arnacoeur", regrettant le manque de bonnes comédies françaises.

Dans son dernier film en date, Un beau dimanche (en salles le 5 février), Louise Bourgoin est dirigée par Nicole Garcia, face au fils de cette dernière et de Jean Rochefort, Pierre Rochefort. "Nicole nous traitait exactement pareil. Je me sentais un peu comme sa fille, et donc un peu comme la soeur de Pierre", assure la jeune femme de 32 ans, glissant au passage que leur trio "avait un côté famille recomposée".

Marie France, en kiosques le 4 février 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel