Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Manuel Valls giflé par un jeune, l'agresseur lourdement plaqué !

10 photos
Lancer le diaporama
Manuel Valls en visite à Lamballe, en Bretagne, est brièvement giflé par un jeune, le 17 janvier 2017
L'ex-Premier ministre commence à avoir l'habitude d'être malmené sur le terrain...

Il a beau faire la course en tête dans la primaire de la gauche, Manuel Valls n'est pas pour autant aimé de tout le monde. En déplacement en Bretagne, il a été giflé au visage par un jeune à la sortie de la mairie de Lamballe (Côtes d'Armor).

À lire aussi

Alors qu'elle suivait le déplacement de l'ancien Premier ministre en Bretagne, la presse régionale - dont le site du Télégramme, qui a filmé l'incident - n'a rien manqué de sa sortie mouvementée après une rencontre de plusieurs minutes avec le maire PS de la ville, Loïc Cauret. Alors qu'il sortait tranquillement, sous de maigres applaudissements, Manuel Valls a serré quelques mains avant qu'un jeune, appuyé sur une grille protégeant un chantier, ne tende la sienne en direction de son visage ! Le candidat à la présidentielle, touché et surpris, "sonné" même d'après nos confrères bretons, a finalement poursuivi son chemin pendant que l'un de ses gardes du corps plaquait très violemment au sol l'auteur de l'agression.

Le site local Lepenthievre.fr raconte que Manuel Valls "a continué sa visite à la Ressourcerie, chez Centigon, entreprise spécialisée dans les véhicules blindés et à la salle des fêtes de Lamballe, pour une rencontre avec les militants". Le site de L'Express, qui a contacté l'équipe de Manuel Valls, affirme que le jeune homme, qui serait "sympathisant de l'extrême-droite bretonne", a été placé en garde à vue après avoir été pris en charge par les gendarmes.

Manuel Valls a rapidement réagi et déclaré : "Si je suis engagé, c'est parce que je n'ai jamais eu peur du contact et du rapport avec mes compatriotes quelle que soit leur opinion. Mais je sais que la démocratie, ça ne peut pas être la violence. Un individu qui cherche à frapper, qui frappe un responsable politique, c'est toujours grave."

Ce n'est en tout cas pas la première fois que quelqu'un s'en prend à l'ancien chef du gouvernement puisqu'en déplacement à Strasbourg, en décembre, il s'était fait enfariner !

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel