Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marie Fugain : "La maladie, après m'avoir arraché ma soeur, m'a volé ma mère"

Dix ans après le décès de sa soeur Laurette Fugain, d'une leucémie foudroyante à l'âge de 22 ans en mai 2002, la comédienne Marie Fugain, 38 ans, a décidé de sortir du silence.

Elle publiera, le 29 mars, le livre Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... Pourtant Laurette était ma soeur aux Editions Michel Lafon.

Dans cet ouvrage, elle s'étend sur le sentiment d'abandon qui fut le sien, au moment du décès de sa petite soeur. Le désintérêt de ses proches pour son état, l'absence d'aide alors qu'elle était dans la plus grande détresse psychologique suite à la disparition de cet être cher... Tels sont les sujets abordés dans cet ouvrage qui semble boucler le travail de deuil de Marie Fugain, aujourd'hui très engagée aux côtés de sa maman Stéphanie Fugain au sein de l'association Laurette Fugain qui milite pour les dons de vie (sang, plaquettes, organes).

Dans son édition en kiosques ce samedi 11 février 2012, le magazine Closer dévoile quelques passages de Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... La maman d'Elliot et Sam, fruits de son amour avec son mari Richard Charest, écrit notamment : "La maladie, après m'avoir arraché ma soeur, m'a volé ma mère. Elle s'est vraiment jetée corps et âme dans ce combat. (...) Pour elle, la vraie vie était devenue celle des malades."

"Ma mère vivait à 2 000 % avec la leucémie, ses dommages collatéraux et l'association", déplore la comédienne. Une situation qui a développé un profond mal être chez elle : "Moi aussi j'avais mal. Et besoin qu'on me console. Ou besoin d'exister aux yeux de ma maman, simplement."

Stéphanie et Michel Fugain, ses parents, ne cessent de le crier : ils sont morts quand Laurette est morte. Des propos que Marie ne peut tolérer : "Vous n'êtes pas morts. Alexis, mon frère, et moi, sommes là, bien portants, et on a besoin d'un père et d'une mère. (...) Avec, d'un côté, mon père qui ne supportait plus de vivre entouré de photos de sa fille disparue et, de l'autre, ma mère qui, tous les matins, allumait une bougie sous un poster de Laurette."

Depuis peu, les tensions entre Marie et sa maman se sont apaisées... Une évolution qui éblouit le quotidien de Marie : "Quand ma relation avec ma mère a retrouvé son éclat, j'ai senti comme un rayon de soleil sur ma peau."

Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais... Pourtant Laurette était ma soeur
Marie Fugain - Edition Michel Lafon - Sortie le 29 mars.
Prix public : 17,95 €.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

"50 mn Inside", l'émission du 20 avril 2019 sur TF1.
Stéphane Bern évoque une phobie développée durant son enfance, le 17 avril 2019 sur France 2 devant Michel Cymes.
Leona Winter et Gjon's Tears (The Voice 8) répondent à l'interview "Je me voyais déjà" de Purepeople.com.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel