Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Fred Personne, acteur vu dans ''Bienvenue chez les Ch'tis''

Reconnaissable à sa gouaille et à son patois dans Bienvenue chez les Ch'tis, monsieur Vasseur, Fred Personne de son vrai nom, n'est plus. L'acteur est mort à l'âge de 81 ans, emporté par une crise cardiaque, lundi 17 novembre. Il est décédé à son domicile de Marmande, dans le Lot-et-Garonne, loin de son Pas-de-Calais natal, rapporte l'AFP.

Élevé au rang de chevalier des Arts et des Lettres en 2011, Fred Personne est un acteur méconnu du grand public, souvent croisé dans des seconds rôles, au cinéma, à la télévision ou au théâtre. Dans sa carrière, cet ex-enseignant qui a fini par épouser ses rêves de comédien a fréquenté Villard, Godard ou encore Claude Berri pour lequel il accepte de tourner dans Germinal, film qui prend pour décors ces mines du Pas-de-Calais qu'il connaît bien. Plus récemment, c'est dans Bienvenue chez les Ch'tis, où il donne la réplique à Kad Merad dans un patois bien difficile à comprendre pour tout étranger, qu'il se fait remarquer. Parti cette année dans le Sud-Ouest dans le but de se rapprocher de sa fille Mélanie, Personne venait de boucler le tournage d'un long métrage dans lequel il joue le père de Daniel Auteuil.

Né en 1932 à Auchel au coeur du bassin minier, il effectue ses études à Lille, où il découvre le théâtre. À Paris, il entre au Centre dramatique national itinérant des Tréteaux de France et débute comme figurant aux côtés de Gérard Philippe dans la pièce Le Prince de Hombourg. Après des décennies de carrière, Fred Personne se voyait décoré par le ministre de la Culture de l'époque, Frédéric Mitterrand. "J'avais refusé qu'on me donne une Légion d'honneur, parce que c'est bien pour quelqu'un qui a sauvé un gamin allant se noyer, pour quelqu'un qui a élevé trois gosses... Mais moi, j'ai fait mon boulot", avait-il déclaré avec beaucoup d'humilité sur le plateau d'un JT de France 3.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel